6e COURSE : Seeking Angelo vient défier l’élite

Après les 3-ans, ce sont les 4-ans qui sont en lice pour la deuxième manche de leur championnat. Ils ne seront que six au départ mais le vainqueur de la première manche, Liquid Motion, a tenu à être présent même s’il n’a pas encore fait ses preuves sur 1600m. Le favori logique pour de nombreux turfistes est Tandragee, cheval de l’écurie Gujadhur qui avait joué de malchance à sa dernière sortie. Il y a aussi Master Mascus. Mais un “nouveau venu”, Seeking Angelo, espère pouvoir jouer un mauvais tour aux chevaux de l’élite en tirant profit du fait qu’il recevra pas moins de 5,5 kg des favoris. Johnny Geroudis a été confirmé comme celui qui le pilotera et on sait que le Sud-Africain effectuera un gros effort pour honorer ses engagements à 55,5 kg.
L’avantage de Seeking Angelo est incontestablement son handicap de 55,5 kg, ce qui lui donne une certaine liberté et aussi le droit de faire de sorte que ses adversaires ressentent la différence de poids qu’il y a entre eux. On a toujours en mémoire la dernière victoire de Seeking Angelo, qui l’emporta par plus de 6L, même s’il est vrai de concéder qu’il avait bénéficié de circonstances favorables. Mais il avait réalisé pratiquement le même chrono que Liquid Motion le même jour tout en ayant des réserves. La question  qu’on pourrait se poser est quel sera le rôle de Besugo, que l’écurie Merven a tenu à aligner. On sait que ce cheval a déjà démontré qu’il possède du pas et on pense qu’il ne laissera pas Seeking Angelo faire comme bon lui semble à l’avant. Il faudra cependant veiller qu’il ne coure pas de façon à nuire à toutes ses chances dans la partie initiale.
D’un autre côté, si Master Mascus avait tenté quelque chose au début du parcours la dernière fois, il ne fera pas la même bêtise car il s’était montré ardent quand il avait été repris. Il devrait se contenter d’un parcours plus tranquille. Il devrait en être de même pour Tandragee, qui aura intérêt à opter pour la position d’attentiste comme cela avait été le cas lors de la 15e journée. L’alezan a été conservé sur sa fraîcheur ces derniers jours et sera pour la première fois piloté par Gavin Lerena. Il pourrait avoir le dernier mot car cela est dans ses possibilités.
Liquid Motion sera sûrement à l’arrière-garde, surtout avec la présence de Besugo. La dernière fois, il avait pu compter sur Winter Skye pour imposer un train d’enfer. Reste que Besugo ne possède pas la même vélocité que Winter Skye et pourrait ne jamais être en mesure d’inquiéter Seeking Angelo en tête de la course. Il n’est pas illogique de penser que la tâche de Liquid Motion s’annonce plus difficile.
De notre côté, on prend le risque de désigner Seeking Angelo comme vainqueur.

1re course : Friday Lunch Club peut briller dans cette valeur
Neuf partants seront au départ de ce 1600m réservé aux chevaux qui ont couru en 2012 et 2013 sans avoir gagné. D’emblée, nous prendrons le risque d’éliminer Silver Beach qui, sur ses dernières performances, surprendrait plus d’un s’il faisait l’arrivée. A priori, l’écurie Maigrot paraît détenir une bonne chance de victoire avec Friday Lunch Club, qui sera muni d’une paire d’œillères pour la toute première fois. Il n’a certes pas encore gagné au Champ de Mars, mais dans ce lot plutôt moyen il paraît déclassé. On pense également qu’il aurait notamment pu mieux faire s’il n’avait pas été gêné en deux occasions par Horay Henry lors de sa dernière sortie. Il sera donc à inclure dans toutes les combinaisons cette fois. On conseillera aussi aux turfistes de ne pas prendre à la légère la candidature de Spacebeam. Très appliqué à l’heure des galops et particulièrement étincelant lors de son  spurt jeudi matin, le pensionnaire de l’écurie Foo Kune pourrait bien profiter de l’absence de son tombeur, à savoir Catch The Gers, pour enfin inscrire une première victoire à Maurice. En ce qu’il s’agit de Powder Snow, il pourrait bien se retrouver en tête en l’absence d’un véritable meneur où d’un cheval plus rapide à son intérieur. S’il a une course tranquille à l’avant, il pourrait accrocher une place. Mais à bien voir, Double Dash et Jack Sparrow tenteront à coup sur de durcir le rythme dès le départ afin d’éviter de courir en épaisseur avec le nez au vent. Une tactique qui pourrait justement servir les desseins des finisseurs. Outre Friday Lunch Club, on pense à Fort Noble et Benjamen Boo qui pourraient profiter d’un rythme soutenu dans la partie initiale pour lutter pour une place.

2e COURSE : Inside Out est à prendre en considération
Après deux courses qu’on considère comme bonnes, Inside Out retrouve une valeur qui est plus à sa portée et on peut penser qu’il a le droit d’en profiter pour renouer avec le succès. En jetant un coup d’œil sur les chevaux qui sont alignés, on ne voit pas pourquoi le cheval de Ricky Maingard ne sera pas bien placé dans le parcours. De toutes les façons, il devrait se retrouver devant Urbi Et Orbi car ce dernier pourrait avoir à se surpasser pour obtenir une bonne position. Avec 61 kg sur le dos, c’est problématique car tout effort prématuré pourrait avoir de graves conséquences en fin de parcours. On remarque que ce champ comporte peu de chevaux pouvant être considérés comme des frontrunners. Inside Out a déjà opté pour cette tactique mais c’était lors de ses beaux jours. Saint John Bosco a déjà montré du pas en Afrique du Sud. Baynesfield a maintenant tendance à courir dans le peloton de tête et il pourrait même se porter en tête pour être plus relaxe. Il y a aussi Shakleton qui semble toutefois moins rapide maintenant. Tout cela pour dire que cette épreuve est compliquée à déchiffrer. On fait néanmoins d’Inside Out notre favori pour la victoire. Pour les places, on fera confiance à Urbi Et Orbi, Saint John Bosco et Prince Alwahtan.

3e COURSE : Go West veut conjurer le mauvais sort
La troisième course est aussi compliquée que la deuxième en dépit du fait qu’ils ne seront que sept au départ. Il est primordial de savoir si on sera assuré d’avoir un bon rythme au cas où Iwannadance assume le commandement de la course. C’est sûrement lui qui sera en tête vu l’absence d’un autre cheval qui est réputé pour être un leader. Le seul capable ou qui a déjà couru dans le peloton de tête est le poids plume Imperial Palace, qui a été confié à Swapneel Rama. En fait, on le voit davantage capable de durcir le rythme à mi-parcours que de se mettre au diapason d’Iwannadance en début de course. Quoi qu’il en soit, on est assuré que le rythme devra accélérer si jamais Iwannadance tente de réduire l’épreuve à un sprint. À bien voir, il ne semble pas le genre de cheval qui est capable de sprinter - il lui est plus aisé de démarrer de loin - dans l’espoir que ses poursuivants soient mis dans le rouge. Les turfistes auront, eux, les yeux rivés sur Carcassonne et Go West, qui sont les deux chevaux les plus cotés pour la victoire. Le premier nommé avait d’entrée ouvert son compteur pour son nouvel entraîneur. Lors de la 14e journée, son jockey ne se soucia guère du retard qu’avait concédé sa monture à mi-parcours avant de faire la différence. Reste que le lot qu’il affronte cette fois est plus relevé. Son adversaire principal sera Go West, malchanceux la semaine dernière et qui tentera de conjurer le mauvais sort. Ce cheval provient de la cuvée 2013 et il semblerait que tous les nouveaux de l’écurie Rousset sont en progrès. La victoire est cette fois dans ses possibilités. On demandera toutefois aux turfistes de ne pas négliger les chances de Mathafa, qu’on a vu plus affûté à l’entraînement cette semaine. Il a gagné sur 1700m en Afrique du Sud et reste sur une bonne dernière performance. Alors, attention ! Pour former le quarté, il serait bon d’inclure Don’t Say Don’t, qui vaut plus que sa dernière performance. Il s’était retrouvé avec le nez au vent et était sans ressources en fin de parcours.

4e COURSE : La dernière course de Beach Club est à ignorer
Ce dont on peut être sûr, c’est qu’on retrouvera Allocation en tête de la course. On est aussi certain qu’il éprouvera des difficultés pour maintenir le rythme sur le parcours du jour. On peut cependant être assuré qu’il imprimera un bon rythme et pourquoi pas un rythme élevé car on l’a souvent vu ardent dans un parcours. Une course bien lancée fera l’affaire de tout le monde, ce qui est bon sur un sprint de 1365m. Il sera alors question de qui pourra se placer dans le sillage du meneur. Cette position devrait revenir à Beach Club, qui a déjà réalisé le bout en bout. Mais face à Allocation, ses chances de mener le peloton sont inexistantes. Alvaro ne devrait pas être trop loin mais son jockey a intérêt à ne pas le bousculer au départ. Up Company est placé à l’extérieur et devra à coup sûr se contenter de venir au finish. Cult Status devrait, lui, obtenir une position à la corde, en attendant l’emballage final. L’écurie Merven a préféré aligner Gida dans cette quatrième course dans l’optique qu’Allocation lance l’épreuve sur des bases élevées. Ainsi, Gida, qui avait gagné sur la distance à ses débuts avant d’être aligné sur des parcours allongés, sera sûrement en off pace, avec la possibilité d’adopter la même tactique que lors de son succès. Il est à noter qu’il portera un tongue-tie cette fois. L’écurie Perdrau, en mal de succès depuis le début de la saison, compte sur Kalinago pour faire flotter ses couleurs. L’espoir n’est pas perdu car ce cheval a paru mieux dans sa peau cette semaine. Reste qu’il faudra battre Beach Club pour l’emporter.

5e COURSE : Il faudra bien doser les efforts de Makes Me Wonder
Rien que sept chevaux pour en découdre dans The Emtel Innovation Cup. Les turfistes et certains stakeholders ont le droit de se demander le pourquoi de la tenue de neuf courses au cours d’une journée, d’autant que ce n’est pas la première fois qu’on a droit à un programme maigrichon en ce début de saison. Pour ce qui est de cette épreuve, on pourrait assister à une petite lutte entre Makes Me Wonder et Strike Again dans les premiers mètre pour s’assurer du rôle de meneur. Ce dernier préfère tenter sa chance dans une valeur supérieure pour porter moins de charge. Il a obtenu un meilleur numéro de corde que le cheval de l’écurie Merven mais ce dernier paraît capable de le prendre de vitesse. Et si tel est le cas, ce sera alors à Cédric Ségéon de savoir bien doser les efforts de sa monture pour rallier le but en vainqueur. Mais si jamais ces deux chevaux se nuisent mutuellement dans la partie initiale, cela fera l’affaire des finisseurs. Et là, on pense plus particulièrement à Bastille Day, qui demeure le meilleur dans la position d’attentiste. On l’a déjà vu suivre de près et, dans ce petit champ, il ne devrait pas concéder trop de retard. Il se pose comme le principal adversaire de Makes Me Wonder. Au finish, on devra aussi compter avec Bottom Dollar qui, après sa victoire, avait perdu un fer lors de sa course subséquente. Il devrait mieux tenir sa partie cette fois. L’écurie Rousset aligne Lord Googol, qu’on n’a pas vu au même niveau qu’en 2012 lors de ses trois courses de la saison. Il donne l’impression d’avoir progressé mais il pourrait plutôt accéder à un accessit. Il en est de même pour I’ll Be Back, qui a l’excuse de n’avoir pas obtenu un parcours à sa convenance lors de la 12e journée.

7e COURSE : Le bout en bout pour Mining Prospect
Les feux semblent au vert pour la deuxième victoire de Mining Prospect au Champ de Mars. L’entourage du cheval a préféré sa participation dans cette épreuve plutôt que de prendre part à la deuxième manche du championnat des 4-ans. Si on regarde la carte de cette course de plus près, on trouve d’emblée qu’il pourrait vite se placer en tête et imposer sa loi. On peut certes prévoir une certaine résistance de la part du nouveau de Merven Meadow Magic, mais on croit le cheval entraîné par Hugues Maigrot plus véloce. Aussi, comme Reehaze Hoolash le connaît et l’a déjà mené à bon port, il sait pertinemment bien que sa monture aime courir relaxe. Il sera alors question pour les poursuivants d’essayer de refaire leur retard en fin de parcours. Le meilleur finisseur du lot semble ,From My Heart qui a été loin d’être ridicule à l’heure des galops. Il revient après quelques semaines de repos, ce qui est une bonne chose pour un compétiteur qui nécessite des soins pour être à son meilleur niveau. Il n’est pas impossible de penser qu’il pourrait suivre de plus près cette fois pour ne pas trop ressentir la différence de poids qui existe entre Mining Prospect et lui. On peut aussi accorder une petite chance à Not Liable, qui devrait être à l’aise dans une course avec cinq chevaux seulement. Reste Seattle Ice, qui est déclassé dans ce lot. Ce vieux est capable de se surpasser à l’occasion, surtout quand le lot est à sa portée. Mais on pense que Mining Prospect aura tout en sa faveur pour rallier le but en vainqueur.

8e COURSE : Amazing Bolt vise un trois à la suite
Amazing Bolt monte sur 1500m pour viser une troisième victoire d’affilée. La principale interrogation concerne justement cette distance rallongée par rapport à ses dernières tentatives victorieuses. Mais vu la façon avec laquelle il s’est imposé, son entourage pense qu’il a la distance dans les jambes. De plus, il ne faudrait pas trop tenir en ligne de compte ses courses de 2012 étant donné qu’il n’était visiblement pas dans les mêmes dispositions que maintenant. Le plus important pour Amazing Bolt sera sans doute de prendre la tête des opérations. Ce qui paraît largement à sa portée car il a déjà pu mater d’autres considérés comme plus rapides que ses adversaires du jour. Mais il n’est pas exclu qu’Iwayini essaie de lui damer le pion, lui qui démarre de la première ligne et qui a souvent gagné de bout en bout. Mais une fois encore, on pourrait dire que l’avantage demeure du côté d’Amazing Bolt en ce qui concerne la vélocité.  Si après moins de 50m de course il a déjà pris les devants, il aura fait un grand pas vers la victoire. Ses adversaires devront alors se contenter de se battre pour les accessits. Iwayini devrait être dans le dos d’Amazing Bolt et, à la faveur de son poids avantageux, il pourrait s’accrocher à la deuxième place. Traianius, qu’on a vu dans une bonne condition, pourrait se positionner proche d’Iwayini dans l’espoir que le meneur faiblisse en fin de parcours. The Last Samurai devrait opter pour une position en retrait vis-à-vis de chevaux réputés plus rapides. On ose croire qu’il n’avait pas réellement couru ses chances à sa dernière tentative. Mais un accessit paraît plus dans ses cordes.

9e COURSE : Darcy’s Arcy prêt pour la victoire
Avec une course dans les jambes et un mois depuis sa reprise avec la compétition, Darcy’s Arcy est prêt pour renouer avec la victoire et offrir à son écurie son troisième succès de 2013. Au fait, grâce à sa première ligne, Darcy’s Arcy devrait se retrouver plus proche de la tête de la course, comme cela avait été le cas lors du dernier week-end international. Du côté de l’écurie Rameshwar Gujadhur, son représentant, Chequer, n’est pas passé inaperçu à l’entraînement. On dira qu’il se trouve dans une forme qui peut lui permettre de jouer les premiers rôles. Ce sera à Jeanont Bardottier, le remplaçant de Corné Orffer, de le mener à bon port. L’écurie Merven croit dans les chances de Bali Mojo, qui reste sur deux victoires consécutives mais dans une valeur inférieure. Le gris de l’écurie Rousset Make My Grey, malchanceux lors de ses deux dernières tentatives, espère que Dame chance sera de son côté cette fois. Mais, avec une ligne extérieure, ses possibilités de retourner la situation en sa faveur ne sont pas évidentes. Par contre, on peut s’attendre à bien mieux de la part de Carson City, qui a été nettement raccourci. Sur 1365m, son souhait est que la course soit lancée sur des bases élevée. Mais il retrouvera un certain Darcy’s Arcy sur sa route, et ce dernier est réputé meilleur finisseur que lui.