AADI - Fidélité, Respect mutuel et Partage

Ellorukkum Vanakkam,

En écrivant ces quelques lignes à l’occasion d’Aadi Padinettaam Perukku Vizhaa, et ce régulièrement ces dernières années, l’Union tamoule de Maurice ne cherche nullement, de façon unilatérale, à placer “Aadi” au sommet de la hiérarchie de nos célébrations culturelles; loin de là. Néanmoins, celle-ci occupe une place de choix dans nos traditions ancestrales et que nous célébrons avec ferveur.
La signification profonde d’Aadi, comme nous l’avons répétée à maintes et maintes fois, assume de plus en plus le symbole de la fidélité, le respect mutuel et le partage dans les meilleures comme dans les pires circonstances – les fondations sur lesquelles repose un mariage réussi, qui aujourd’hui malheureusement s’ébranle dans un monde où tout semble permis, où tout est remis en cause.
Nous ne pouvons, année après année, répéter les mêmes exhortations pour rester fidèles aux voeux du mariage, les mêmes mises en garde contre tous ceux qui menacent cette institution sacrée. Mais rappeler une fois l’an à l’occasion d’Aadi notre responsabilité de préserver l’institution en tant que fondation même de la société civilisée n’est nullement excessif.
L’Union tamoule de Maurice félicite vivement toutes celles qui aujourd’hui, dans diverses localités du pays, participent à ce rituel de changement du ‘Thali’ pour démontrer publiquement leur détermination à rester fidèles à leurs voeux. D’autant plus, qu’en même temps, cela démontre notre attachement à notre culture.
Aadi est par tradition, un moment de réjouissance, voire de renouveau. Mais nous avons cette pensée particulière pour celles qui ne participeront pas au rituel ayant perdu leur conjoint dans la mort. Mais elles demeureront néanmoins dignes d’éloges ayant démontré, pendant de longues années, leur attachement indéfectible au voeu du mariage jusqu’à ce que la mort du conjoint a rendu ce voeu caduc.
Je profite de l’occasion pour demander à tous nos frères et soeurs de la communauté de participer pleinement à cette célébration et de démontrer ainsi leur profond attachement à nos traditions.
Pour conclure, je souhaiterais rappeler que l’UTM fut la première organisation à célébrer, à travers l’île, Aadi, exemple largement suivi aujourd’hui par plusieurs associations sociales et culturelles. Je saisis l’occasion pour inviter tous nos frères et soeurs à venir assister à notre programme culturel lors de la célébration d’Aadi Padinettam Perukku Vizhaa qui se tiendra le jeudi 3 août 2017 de 9h30 à midi au bord de la Rivière d’Ébène parc spirituel, Belle-Rose.
Au nom des membres du comité de l’UTM et en mon nom personnel, je voudrais exprimer ma profonde gratitude aux délégués, l’Aile Feminine, l’Aile jeune, l’Aile du 3e Âge et le Club des professionnels de l’UTM de même qu’à toutes ces organisations tamoules, qui comme l’UTM se préparent activement pour que Aadi Padinettarm Perukhu Vizhaa soit célébrée comme il se doit avec beaucoup de ferveur et dans toute sa splendeur dévotionnelle et sociale.

Oungal anaivarukkum Aadhi Padinettaam Perukku Vizhaa Nalvaazthukkal.
Nandri et Vanakkam.    

Commentaires

Aadhi Padinettaam Perukku Vizhaa Nalvaazthukkal.