Yusriah Ruhomally, tragiquement tuée dans l’accident de la route survenu à Mapou, ce mardi 15 janvier, a été identifiée grâce à un porte-clés qui lui avait été offert comme présent par une de ses collègues.

Dans un premier temps, la police soupçonnait que la victime était une habitante de Montagne Blanche, qui n’avait pas donné de signe de vie à hier matin.

Après l’autopsie pratiquée par le Dr Sudesh Gungadin et Maxwell Monvoisin, le corps de cette habitante de Plaine-Verte a été rendu à sa famille. Les funérailles de Yusriah Ruhomally ont eu lieu dans l’après-midi d’hier.