ACTION OECUMÉNIQUE : Mgrs Piat et Ernest ensemble à Canal Dayot

Mgr Ernest et Mgr Piat consternés par l’ampleur des dégâts aux maisons à Canal Dayot

Les deux évêques du diocèse catholique et du diocèse anglican, qui sont arrivés au même moment à Canal Dayot à Grande-Rivière-Nord- Ouest hier matin, ont visité ensemble la zone sinistrée. Mgrs Maurice Piat et Ian Ernest ont été, disent-ils, impressionnés par le courage dont font preuve les familles touchées de plein fouet, et par le grand élan immédiat de solidarité. Tous deux seront à la Cathédrale Saint Louis demain à 12 h 15 pour une messe à l’intention des victimes des inondations, des familles endeuillées et des Mauriciens ayant tout perdu.
Mgrs Maurice Piat et Ian Ernest sont restés pendant un long moment à Canal Dayot, observant les volontaires venant de toutes les régions du pays qui aidaient au nettoyage des maisons, tout en prêtant une oreille attentive aux habitants qui leur confiaient leurs peines. « Nous avons partagé la douleur de ces familles et en même temps nous avons été témoins de leur courage. Cette formidable solidarité mauricienne est un exemple pour le monde », commente l’évêque de Maurice, Mgr Ernest.
Pour sa part, Mgr Piat souhaite que ce geste de solidarité envers ces familles ne se limite pas qu’à une action ponctuelle mais qu’elle continue bien après les travaux de nettoyage.
Par ailleurs, le diocèse de Port-Louis organise une messe demain à 12 h 15 à la Cathédrale Saint Louis en mémoire des 11 victimes et pour prier pour les habitants et commerçants qui ont tout perdu pendant les inondations de samedi. « Nous voulons aussi rendre grâce pour l’élan de solidarité qui unit les Mauriciens en ces moments pénibles », ajoute le responsable du diocèse. Les officiels du pays sont conviés à cette célébration de même que les Mauriciens. Mgr Ian Ernest y sera aussi présent. Cette messe se déroulera à l’heure du déjeuner de manière à permettre aux personnes travaillant dans la capitale d’y participer. Le diocèse de Port-Louis a aussi monté une grande opération de solidarité. La quête lors de la messe de demain est ainsi destinée aux familles affectées par les inondations. De plus, les différents mouvements diocésains sont à pied d’oeuvre sur le terrain dans les régions sinistrées depuis dimanche. Caritas organise de son côté une collecte de vivres et de matériels de première nécessité pour les familles sinistrées. Les responsables de cette organisation insistent sur un urgent besoin de matelas, de vêtements, de “sandal moustique”. Pour ceux désirant faire une contribution financière, Caritas a également ouvert un compte à la MCB au nom “Caritas Secours d’urgence” et portant le numéro 000010018794.