Commanditée par l’Adjoint au Commissaire de Police (DCP) Choolun Bhojoo, une embuscade tenue mercredi par l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) à Bois-Marchand, Terre-Rouge, a conduit à l’arrestation de cinq personnes. Afin que ces opérations se passent dans les meilleures conditions possible, la brigade antidrogue était assistée des éléments de l’Emergency Response Service (ERS), du Groupe d’intervention de la police mauricienne (GIPM) et de la Police Dog Unit. C’est sous la houlette du surintendant de police (SP) Lablanche que huit perquisitions ont eu lieu en simultané au domicile de trafiquants de drogue potentiels, trois s’étant révélées fructueuses. Le lendemain, un habitant de Rose-Hill a été arrêté après qu’une perquisition ait eu lieu chez lui. Le suspect avait été placé sous surveillance rapprochée. La deuxième personne arrêtée cette même journée est un Mahébourgeois, chez qui de la drogue, d’une valeur marchande de Rs 587 000, a été saisie.
Une perquisition a été entamée au domicile d’un jardinier de 25 ans mercredi à 11h50. Les policiers ont ainsi retrouvé chez cet habitant de Bois-Marchand, Roche-Bois, deux doses d’héroïne, qui ont été saisies. Connu des services de police pour avoir commis des délits similaires par le passé, l’homme a aussitôt été arrêté. La police a objecté à sa remise en liberté sous caution car le jeune homme l’avait déjà été à deux reprises par le passé, et ce pour possession d’héroïne. Une enquête est en cours. Simultanément, les forces de l’ordre perquisitionnaient le domicile d’un homme de 29 ans. Ce dernier étant absent au moment de leur arrivée, la fouille s’est déroulée en présence d’un membre de sa famille. Commerçants de profession, leur boutique – qui se trouve au rez-de-chaussée de leur domicile – a été fouillée. Rs 99 900 y ont été trouvées dans une boîte en métal et Rs 5 000 dans un sac à main. Lorsque sont arrivés le suspect et son ami, domicilié à la même adresse, la fouille se poursuivait encore dans la réserve de leur commerce, où les enquêteurs ont découvert Rs 400 000 dans un coffre-fort dissimulé sous le parquet. Soupçonnant cette somme d’argent d’avoir été obtenue de façon illégale, celle-ci a été saisie. Enfin, la dernière trouvaille des enquêteurs a eu lieu dans la chambre de l’ami en question, où la brigade antidrogue a découvert pas moins de 1 813 feuilles de papier à rouler. Les trois habitants de cette maison ont été conduits jusqu’aux locaux de la brigade antidrogue afin d’être interrogés. Ils ont ensuite été autorisés à rentrer chez eux.
Finalement, c’est au domicile d’un quadragénaire – toujours à Bois-Marchand – qu’a eu lieu la dernière saisie de l’ADSU mercredi. Lors de l’opération, de l’adhésif noir renfermant de l’héroïne a été découvert dans la chambre à coucher de ce conducteur d’autobus. Également connu des forces de l’ordre, ce dernier n’en est également pas à sa première appréhension ayant déjà purgé une peine auparavant pour le même délit. Il a obtenu la liberté conditionnelle et a été traduit en cour jeudi sous une charge provisoire de possession de drogue.
D’autre part, les arrestations dans le cadre de trafic de dogue se sont renouvelées dès le lendemain. Après que les faits et gestes d’un récidiviste domicilié à Mahébourg aient été passés au crible suite à des informations reçues à son sujet pour des transactions illégales, les éléments de la brigade antidrogue de Savanne ont perquisitionné son domicile à 16 h 15 et y ont saisi 142 doses d’héroïne, d’une valeur marchande de Rs 150 000. Il a été placé en détention au poste de police de Vacoas et une enquête a été ouverte. Cependant, c’est à Rose-Hill, ce jeudi, qu’a eu lieu la plus grosse saisie de l’ADSU de la semaine. Un sexagénaire employé à la Cargo Handling Corporation avait été placé sous surveillance durant plusieurs jours et c’est finalement à 16 h 30 que les enquêteurs ont débarqué chez lui. Cette fouille, supervisée par l’inspecteur Ghoorun et l’assistant surintendant de police (ASP) Vurdah, a conduit à la découverte de 2,85 g de gandia, 391 capsules de Subutex – destinées à la revente, d’après le récidiviste –, 16 graines de cannabis et une capsule de Zamedol de 100 mg. Rs 1 500 ont également été saisies. La valeur marchande de la drogue saisie atteint Rs 587 000. Le suspect a été placé en détention au poste de police de Camp-Le-Vieux. Une enquête est en cours.