Le Club des modèles réduits de l’île Maurice, lors d’une journée portes ouvertes dimanche sur le terrain de St-Martin, a invité les amoureux d’engins miniatures radiotélécommandés à avoir un aperçu des activités de ce club, fondé en 1973, et qui a comme président cette année Jean-Michel Duvergé.
Ceux qui étaient présents ont eu l’occasion d’apprécier le ballet impressionnant de modèles réduits de toutes sortes, naviguant dans les airs avec aisance. Divers types d’appareils ont été présentés lors de cette journée, allant du planeur aux avions électriques surpuissants, aux voltigeurs à moteur essence aux hélicoptères et aux jets à turboréacteur. Jean-Michel Duvergé, le président du Club des modèles réduits de l’île Maurice, rappelle que ce club agit comme « une plateforme pour tous ceux intéressés par les vols d’aéronefs radiotélécommandés. Sur un terrain que nous occupons, depuis de nombreuses années, pour nous adonner à cette pratique, notre envie est d’expliquer au public comment faire pour piloter ces appareils et l’initier aux différentes disciplines qui s’y rattachent. » Le club a organisé des roadshows au Caudan Waterfront et à Motorcity à Bagatelle cette année, « afin de faire découvrir nos activités au public », soutient Jean Michel Duvergé. Il précise également que cette passion nécessite un budget minimum de Rs 10 000 pour le matériel de départ, soit la batterie, le récepteur, la radiocommande et l’appareil. « Ce type d’activité est accessible à tous, même si quelques appareils sont très onéreux ». Au final, petits comme grands se font plaisir, dans une discipline demandant de la dextérité. « Le doyen du club a plus de 70 ans et les jeunes sont très intéressés par ces activités. La sécurité aussi est très importante, c’est pour cela que le personnel présent veille à ce que tout se passe dans l’ordre », affirme le président du club. Il ajoute par ailleurs que pour construire un aéronef, il faut aussi faire preuve de créativité. L’on y découvre ainsi des aéronefs en forme de fer à repasser ou encore un modèle avec un Schtroumpf à vélo, ce qui ne manque pas d’amuser le public.