photo illustration

L’Anti Drug and Smuggling unit (ADSU) et les éléments de la Customs Anti-Narcotics Section de la Mauritius Revenue Authority ont mis la main sur un ingénieur en provenance d’Afrique du Sud, dimanche 2 décembre, à l’aéroport.

Il était sur le vol SA 190. Soupçonné par les officiers, cet habitant de Bel Air Rivière Sèche a été interpellé et une autorisation d’examen médical a été obtenue. Il a été admis à l’hôpital Nehru et hier, jeudi 6 décembre, il a purgé 53 boulettes d’héroïne.

Arrêté, le suspect est détenu au centre de détention de Vacoas en attendant sa comparution en cour.