Les soeurs Rawat, Laina et Adeela

La juge Gaytree Jugesur-Manna a accédé hier à la demande de Kerima Rawat, la soeur de Laina Rawat, pour réclamer le dégel de ses comptes bancaires ainsi que ceux de ses enfants. La Financial Intelligence Unit avait objecté à cette requête, évoquant une enquête policière toujours en suspens en raison de l’absence de la fille de Dawood Rawat au pays.

La juge a conclu que trois ans se sont écoulés depuis que l’ordre a été émis et que la principale concernée n’est toujours poursuivie sous aucune charge. Actuellement aux États-Unis, où elle vit, elle avait fait sa demande en cour par le biais de sa soeur, Laina Rawat, depuis le 9 novembre de l’année dernière pour accéder à ses comptes bancaires.

Elle demande à la cour d’émettre un ordre pour qu’elle puisse avoir accès à Rs 744 862 afin de payer la MRA et afin que ses comptes et ceux de ses enfants soient débloqués pour qu’elle puisse accéder à son argent, qui avait été transféré de l’ex- Bramer Bank à la SBM.

La demande est dirigée contre la Financial Intelligence Unit. La fille de Dawood Rawat avait soutenu que son cas est « différent » de ceux de ses soeurs car elle n’a jamais été arrêtée et ne fait l’objet d’aucune charge criminelle. Lors des débats, ses hommes de loi avaient évoqué l’article 3 de la Constitution, qui évoque des droits aux propriétés d’une personne et les préjudices causé