AFFAIRE BAI : Laina Rawat autorisée à retirer Rs 178 100 par mois

Le litige qui oppose Laina Rawat à la Financial Intelligence unit (FIU) a été appelé en Cour suprême hier devant la juge Gaytree Jugessur-Manna. Cette dernière a émis un ordre autorisant la fille de Dawood Rawat à effectuer des retraits mensuels de Rs 178 100. Laina Rawat avait auparavant droit à des retraits de Rs 100 000 mais avait demandé une hausse à cause des difficultés financières de sa sœur Adeelah.
Dans son procès intenté à la FIU, Laina Rawat avait demandé dans un premier temps une hausse de ses retraits mensuels pour pouvoir payer ses factures d’électricité. La FIU avait signifié son intention de revoir le montant dont elle dispose quand elle fournira des documents pour justifier ces dépenses. Il avait toutefois été révélé que l’électricité n’était pas enregistrée en son nom mais celui d’un oncle. Elle n’a pas obtenu gain de cause dans ce cas. Toutefois, sa demande de révision de ses retraits mensuels pour subvenir aux besoins de sa famille a été agréée. Laina Rawat soutenait que ses retraits mensuels de Rs 100 000 autorisés n’étaient pas suffisants. Dans un affidavit, elle soutenait que sa sœur Adeelah et son beau-frère Claudio Fiestritzer sont sans emploi depuis le démantèlement de la BAI et qu’elle doit désormais les prendre en charge. Un ordre a été émis hier l’autorisant à effectuer des retraits mensuels de Rs 178 100.
Jusqu’à l’heure, Laina Rawat a été autorisée par la cour à effectuer des retraits de Rs 117 603 et Rs 262 237, cela afin d’être en règle avec le montant encouru pour un appel interjeté contre la Mauritius Revenue Authority (MRA). La juge avait aussi précédemment émis un ordre pour que l’argent de Laina Rawat dans un compte bancaire à la MauBank soit transféré à la State Bank.
Ces demandes logées auprès de la Cour suprême font suite à l’ordre émis par la juge Gaytree Jugessur-Manna, le 18 avril 2015, pour le gel des avoirs de Laina Rawat ainsi que des membres de sa famille, à la demande de l’Asset Recovery Unit. Le gel de leurs avoirs avait été décidé après la chute du groupe BAI.
Dans cette affaire, Laina Rawat a retenu les services de Me Yousuf Mohamed, Senior Counsel, Me Shakeel Mohamed et l’avoué Ayesha Jeewa.