Le président français Nicolas Sarkozy est accusé d’avoir reçu de fortes sommes en espèces, avant son élection à la tête de l’Etat en 2007, selon les extraits d’un livre citant une juge ayant enquêté sur l’affaire Bettencourt, vaste scandale politico-financier en France.Interrogée mercredi matin par l’AFP, la présidence française a répliqué que ces accusations étaient « infondées, mensongères et scandaleuses ».