Les avocats de l’affaire DSK ont brutalement fait monter la pression mardi, s’affrontant sur le rapport médical de la victime présumée, à une semaine d’une nouvelle audience qui pourrait être décisive. »Diagnostic : agression. Cause des blessures : agression, viol », indique le rapport médical publié mardi par l’Express de France.