Le procès intenté devant les Assises à Rudolphe Derek Jean Jacques et à Bruno Wesley Casimir pour importation de drogue s’est poursuivi hier avec le témoignage d’un sergent de police, un des responsables de l’enquête. Ce dernier est revenu sur les événements suivant l’interpellation d’Hayeshan Maudarbacus et de Seewoosing Dayal. Ceux-ci, suspectés de faire partie de ce réseau de drogue, disposent de l’immunité pour témoigner contre Gro Derek et Bruno Casimir devant les Assises.
Le sergent de police est ainsi revenu sur la fois où le témoin Seewoosing Dayal, escorté par la police, les avait menés vers le bateau de pêche de Bruno Casimir dans la région de Baie-du-Tombeau. Le témoin devait déclarer que c’est ce même bateau « que Bruno Casimir avait utilisé à deux reprises pour aller récupérer de la drogue ». Le bateau avait par la suite été saisi à des fins d’enquête.
Le 1er octobre 2012, à l’ADSU de Plaine-Verte, le témoin Hayeshan Maudarbacus avait indiqué aux enquêteurs qu’il leur donnerait des pistes sur le financement de la drogue. Les enquêteurs avaient effectué de nombreux interrogatoires, notamment sur des détenus, mais n’avaient toutefois obtenu aucun aveu. De plus, l’enquêteur est revenu sur la reconstitution des faits datant du 18 mai 2013, New Trunk Road, Calebasses, en présence de Seewoosing Dayal. Ce dernier devait montrer le lieu où il avait caché des colis de drogue « lor instriksion Gro Derek ».
Auparavant, un photographe et un dessinateur de la police avaient été appelés à la barre des témoins. Ces derniers ont produit les photos et plans faits durant l’enquête, notamment lors de la saisie de drogue à la forêt de Daruty, Petit-Raffray. L’interrogatoire du sergent de police se poursuit devant les Assises.