Le procès intenté par l’ICAC à l’ancien directeur du Valuation Office de l’État Yodhun Bissessur et à Anerood Jeebodhun, Lead Government Valuer, pour abus dans l’exercice de leurs fonctions sous les articles 7 (1) et 83 de la Prevention Against Corruption Act (PoCA) dans le cadre de l’affaire MedPoint, reprend ce mercredi avec l’audition des témoins. Le Senior Government Valuer, qui avait participé à l’évaluation de la clinique la première fois, avait, lors de son audition, soutenu que Yodhun Bissessur leur avait fait comprendre que le Dr Malhotra n’était « pas satisfait » de la première évaluation. Donnant un avis de professionnel, il a cependant concédé que le rapport de la firme Hoolomman était « plus précis » sur les coûts de la propriété.

Rappelons que l’ICAC reproche à Yodhun Bissessur d’avoir surévalué la clinique MedPoint à Rs 125 M et d’avoir fait en sorte que le personnel du Valuation Office évalue des équipements qui se trouvaient alors dans l’établissement pendant les heures de travail en se servant des équipements qui sont à la disposition des membres de son équipe, et ce pour une somme d’argent qu’il n’était pas été autorisé de recevoir. Le coaccusé, Anerood Jeebodhun, 59 ans, se voit, lui, reprocher d’avoir procédé à une seconde évaluation de la clinique en gonflant la somme initiale à l’intention des actionnaires. Les délits allégués auraient été commis en septembre 2010.