La plainte en réclamations de Rs 100 M de Xavier-Luc Duval contre le Premier ministre, Pravind Jugnauth, dans le sillage de propos diffamatoires tenus lors d’une réunion à Camp-de-Masque le 19 novembre 2017, a été appelée devant la Deputy Master and Registrar de la Cour suprême. Le leader de l’opposition, représenté par son avoué, Me Christophe Ohsan-Bellepeau, a introduit une motion pour retirer sa plainte contre le Premier ministre.

Il ne souhaite en effet plus aller de l’avant avec sa réclamation. Selon le leader de l’opposition, lors de cette réunion à Camp-de-Masque, le chef du gouvernement et le Chief Whip l’avaient traité comme une « dangerous person », reprochant à Xavier-Luc Duval d’avoir envoyé à la presse la vidéo de Showkutally Soodhun tenant des propos à relent communal, et ce suite à l’affaire des logements NHDC.

Xavier-Luc Duval avait fait ressortir que ces allégations étaient « gratuites, diffamatoires et sans fondement ». Une vidéo dans laquelle on voit Showkutally Soodhun en compagnie d’un groupe de personnes et dans laquelle il tient des propos susceptibles d’inciter à la haine raciale avait circulé.