La sentence est tombée ce matin pour Tany Ramdassen, le chauffeur de Jayraj Sookur. Reconnu coupable le 30 novembre dernier d’avoir aidé son patron, qui est, lui, accusé du meurtre de Stacey Henrisson, à se débarrasser du cadavre de la victime, Tany Ramdassen a été condamné à 12 mois de prison. Il compte cependant faire appel de la sentence.
Ce matin, la magistrate Niroshini Ramsoondar a condamné Tany Ramdassen à 12 mois de prison, et ce suite à son accusation sous une charge de “concealing corpse” en Cour intermédiaire le 30 novembre dernier. Il a donné avis d’appel. L’accusé avait aidé son patron, Jayraj Sookur, à se débarrasser du cadavre de Stacey Henrisson, dont le corps avait été retrouvé dans un sac à Plaine-Champagne. C’est d’ailleurs Tany Ramdassen qui avait donné aux officiers le nom de son patron comme étant le présumé meurtrier de Stacey Henrisson. Le beau-père de la victime, Jayraj Sookur, fait quant à lui face à une charge de “murder” devant les Assises.
Les sept dépositions de Tany Ramdassen avaient été lues par l’inspecteur Peerbaccus lors du procès. Dans un premier temps, l’accusé avait indiqué qu’il n’était pas au courant qu’il y avait un cadavre dans le 4×4 de Jayraj Sookur, son patron. Tany Ramdassen avait relevé que son patron lui avait fait croire qu’ils allaient jeter des ordures à Plaine-Champagne. Toutefois, dans sa quatrième déposition, le chauffeur devait se rétracter.
Ainsi, Tany Ramdassen avait fait la connaissance de Jayraj Sookur en 1991, ce dernier était alors marié à une Japonaise. Après quelque temps, les deux hommes avaient perdu contact, Jayraj Sookur n’étant pas au pays. Après plusieurs années, Tany Ramdassen avait commencé à le revoir pour des massages thérapeutiques quand il a commencé à avoir une “partial attack”. Il devait ainsi déclarer à la police : « Je m’étais lié d’amitié avec lui et il m’avait proposé un travail de chauffeur. Il vivait alors avec Béatrice Rouillon. Ce n’est qu’après que j’ai appris qu’elle avait déjà une fille avec un certain Wills Henrisson. »
Dans ses dépositions, Tany Ramdassen soutient que Jayraj Sookur s’était rapproché de Stacey Henrisson après la mort du père de cette dernière. Dès lors, il s’était empressé de contracter un mariage civil avec sa mère, Béatrice Rouillon. « Je savais qu’au début il n’était pas intéressé par le mariage civil. Mais après, il m’a dit qu’il devait le faire pour pouvoir contrôler les biens de Stacey tant qu’elle est toujours mineure », a-t-il affirmé. Tany Ramdassen devait expliquer à la police qu’il ne savait pas que Jayraj Sookur avait planifié de tuer Stacey Henrisson, car son patron lui avait dit qu’il allait envoyer la jeune fille en Inde pour des études durant trois ans et allait, par la suite, vendre tous ses biens avant qu’elle n’atteigne la majorité.
Tany Ramdassen estime que son ancien patron a essayé de le piéger en jetant à la poubelle les affaires de la jeune fille. Ainsi, « Jayraj Sookur avait entamé beaucoup de démarches pour empêcher qu’une autre personne puisse mettre la main sur l’héritage de Stacey». Tany Ramdassen devait toutefois concéder que « mo ti dakor pour al zet lekor-la ».
Rappelons que le cadavre en décomposition avancée de Stacey Henrisson a été découvert le dimanche 13 mai 2012 dans un ravin en bordure de la route principale de Plaine-Champagne. Dans sa première déposition, Jayraj Sookur avait d’abord raconté qu’il entretenait une relation incestueuse avec la victime mais il devait par la suite se rétracter. Au début, il avait expliqué à la police que, le jour du drame, Stacey Henrisson était « ivre » et « voulait avoir des relations sexuelles » avec lui. À la suite de quoi il aurait refusé et l’aurait giflée avant qu’elle ne s’évanouisse. Jayraj Sookur était quant à lui revenu à plusieurs reprises sur ses dépositions pour finalement soutenir qu’il avait agressé Stacey Henrisson et jeté son corps à Plaine-Champagne dans un accès de colère, car la jeune fille l’avait provoqué.