Un projet de loi sur les médias, accusé par ses détracteurs de museler la liberté de la presse en Afrique du Sud, a été reporté sine die lundi, a-t-on appris auprès du Congrès national africain (ANC) au pouvoir.