Dix pays africains figurent dans le Top 100 des plus gros détenteurs de réserves en or au monde, selon un rapport publié le 11 mars par le World Gold Council.
L’Algérie (25e à l’échelle mondiale) occupe le premier rang sur le plan africain avec des réserves totalisant 173,6 tonnes. Viennent ensuite l’Afrique du Sud (29e au classement mondial) avec 125,2 tonnes, la Libye (31e à l’échelle mondiale) avec 116,6 tonnes, l’Égypte (41e) avec 75,6 tonnes, le Maroc (59e) avec 22 tonnes, le Nigeria (61e) avec 21,4 tonnes, Maurice (70e) avec 8,9 tonnes, le Ghana (71e) avec 8,7 tonnes, la Tunisie (77e) avec 6,8 tonnes et le Mozambique (86e) avec 3,4 tonnes.
Selon le rapport, se basant sur les données récoltées en décembre 2015 et mises à jour début mars, les États-Unis occupent le premier rang dans le classement des 100 plus gros détenteurs d’or au monde avec 8 133,5 tonnes. L’Allemagne, 3 381 tonnes, et le Fonds Monétaire International, 2 814 tonnes, l’Italie, 2 451,8 tonnes, et la France, 2 435,6 tonnes, complètent le Top 5 mondial.