AGRESSION MORTELLE : Ashmeer Assenjee écope de 10 ans de prison

Ashmeer Assenjee devant les Assises

Ahmad Ashmeer Assenjee a été condamné hier à 10 ans de prison par le juge Benjamin Marie Joseph siégeant aux Assises. Initialement poursuivi pour meurtre sans préméditation (manslaughter), il avait plaidé coupable sous une charge réduite de « wounds and blows causing death without intention to kill ». Le crime a été commis le 3 avril 2010. Ashmeer Assenjee, un cuisinier résidant à Vallée-Pitot, avait 19 ans au moment des faits. Quatre témoins ont été entendus, à savoir les policiers responsables de l’enquête sur ce drame et le médecin légiste Maxwell Monvoisin.
Dans ses dépositions à la police, Ashmeer Assenjee avait avoué avoir agressé mortellement son ami. Dans leurs plaidoiries soumises hier, Me Shawkat Oozeer, l’avocat de l’accusé, a réclamé une sentence maximale de sept ans, alors que la poursuite, représentée par Me Raj Baungally, a préconisé une peine de prison allant de 15 à 20 ans. En rendant la sentence, le juge a pris en considération les facteurs atténuants dans cette affaire, mais a rappelé la gravité du crime, s’attardant sur le fait qu’une personne a perdu la vie. Le juge a fait ressortir que la victime était un ami de l’accusé et que ce dernier n’a pas hésité à le tuer. Dix ans de prison ont ainsi été infligés à Ahmad Ashmeer Assenjee, dont les jours qu’il a passés en détention préventive seront déduits.