Comme prévu, Dominique Strauss-Kahn a plaidé non coupable d’agression sexuelle et de viol devant le tribunal pénal de New York, lors d’une audience « express » de 7 minutes. On s’achemine donc vers un procès.
Arrivé avec Anne Sinclair à son bras, il a été hué par des dizaines de femmes de ménage aux cris de « Honte à toi ».
Son avocat a affirmé qu’il n’y avait « pas d’élément fort montrant qu’il y a eu contrainte ». L’avocat de la victime présumée a de son côté souligné a quel point elle était « anéantie » et « traumatisée » après cette « terrible agression sexuelle ».