Nikhil Aumeer, accusé par la police d’avoir agressé au sabre les deux chiens de son voisin à Triolet samedi, reste en détention préventive après sa comparution au tribunal de Pamplemousses mardi après-midi. Six charges provisoires ont été retenues contre lui, dont Rogue and Vagabond, Assault, Damaging property et Cruelty towards animals. La police a objecté à sa remise en liberté conditionnelle. L’accusé est attendu en justice mercredi prochain.

Les faits se sont déroulés samedi dernier au domicile du suspect à Triolet. Prétextant que les chiens de son voisin faisaient du boucan devant sa cour, le jeune homme a assené plusieurs coups de sabre à ces bêtes. Le voisin, qui est venu porter secours à ses chiens, aurait lui aussi fait l’objet de menaces par Nikhil Aumeer.

Alertée, la police a eu du mal à maîtriser le suspect qui, à priori, était dans un état second.