THE AIR MAURITIUS 50TH ANNIVERSARY GOLDEN JUBILEE CUP : Easy Lover en quête de rachat

En attendant le Ruban Bleu, les turfistes auront l’occasion de voir à l’œuvre certains des meilleurs milers de l’île qui s’affrontent sur 1600m dans la cinquième course au programme de cette 23e journée.
Notre choix s’est porté sur Easy Lover qui, à notre avis, a des excuses à faire valoir dans le cadre de sa défaite où il avait fini à moins de 2L de Prince Of Thieves. De sa ligne moyenne, l’élève de Jean-Michel Henry s’était retrouvé plus en retrait que prévu durant le parcours et avait dû contourner le peloton au dernier tournant pour amorcer son attaque. Il avait certes refait pas mal de terrain, mettant à son compte la meilleure marque pour les 600 derniers mètres, mais il n’avait pu combler tout son retard. Dauphin de Tandragee dans le Barbé à poids égal, l’alezan n’a rien perdu de sa superbe et se trouve actuellement dans de belles dispositions. Avec la présence de Captain Magpie, qui a tiré l’as dans les stalles de départ, et Speed Limit, la course sera courue à une allure régulière. Sous la conduite d’un Cédric Ségeon avec qui il donne l’impression de bien s’entendre, il est largement capable de remettre les pendules à l’heure et inscrire un deuxième succès sur notre hippodrome.
Avec deux partants dans la course, dont le régulier Karraar, vainqueur de sept courses au Champ de Mars, Gilbert Rousset a lui aussi le droit de viser la plus haute marche du podium. Battu de justesse par son compagnon d’entraînement Prince Of Thieves, c’est avec une soif de revanche que Karraar négociera cet engagement sur un parcours qui lui sied à merveille. Maniable et courageux dans l’effort, on prévoit de le voir dans le groupe de tête. Dans ces conditions, il sera un os dur pour ses rivaux, surtout s’il arrive à prendre le first run sur le favori.
Si la victoire sur le papier devrait se jouer entre Easy Lover et Karraar, on avisera les turfistes de ne pas pour autant sous-estimer les chances du coursier de l’établissement Maingard Speed Limit, qui avait réussi avec brio le bout en bout, devançant par plus de 3L le champion des 4-ans Hard Day’s Night sur 1650m. Le cheval est actuellement à son meilleur niveau et demeure intraitable dans la course à l’avant. S’il arrive à prendre de vitesse Captain Magpie sur la partie initiale sans trop s’user et dicter le train de la course à sa guise, il peut réaliser un nouveau pillar to post. Cependant, on est d’avis qu’il n’est pas nécessaire qu’il mène le peloton. Si d'aventure Juglall insiste sur Captain Magpie, Pengelly n’a qu’à s’asseoir tranquillement en deuxième position avant de passer graduellement à l’offensive. Speed Limit n’a pas encore dit son dernier mot.
Recall To Life, doublure de l’entraînement Rousset, reprendra la compétition huit semaines après sa dernière sortie, lorsqu’il n’avait pas démérité dans le Barbé. Si on tient en ligne de compte qu’il avait été gêné à 150m du but, on est en droit de penser que le hongre bai brun aurait pu terminer plus près de Tandragee. Il reste un des meilleurs finisseurs de la course. Même s’il sera associé à Nishal Teeha, qui n’excelle pas nécessairement dans ce registre, Recall To Life aura son mot à dire à la faveur d’un rythme régulier et une fin de course limpide.
En ce qu’ils s’agit des autres partants, une place en fin de combinaisons devrait être un motif de satisfaction. Bouclette Top n’a toujours pas confirmé sa bonne réputation sud-africaine. Il demeure à ce jour un énigme pour son entourage. À la faveur d’un bon rythme, on le voit capable de bien conclure. Ryder Cup, son compagnon de box, se fait vieux et les 1600m sont définitivement trop longs pour ses réelles aptitudes, surtout à ce niveau. Aussi, sa 9e ligne n’est pas pour arranger les choses.
Kingmambo’s Legacy en sera à sa deuxième sortie chez nous. On notera que son entourage lui a préféré cette épreuve alors même qu’il figurait dans les entrées du Maiden. Il n’est pas impossible qu’il ait besoin d’une course supplémentaire pour retrouver ses bonnes sensations, lui qui doit bénéficier de plus de distance pour s’exprimer. De Open Heir, on est d’avis qu’il doit d’abord progresser davantage pour figurer. Il a été une déception à sa dernière sortie, même s'il avait été présenté dans de belles dispositions.
Quant au petit Poucet Seven Fountains, il aura pour lui de porter que le poids de son jockey. Sa ligne est sans importance puisqu’il excelle au finish. Reste à savoir s’il peut tenir la gageure à Easy Lover, Karraar et autre Speed Limit. Pour notre part, nous pensons qu’une place est plus dans ses possibilités.