Des membres du Cabin Crew de la compagnie aérienne nationale, Air Mauritius, ont servi à la direction un cadeau de fin d’année empoisonné. En effet, une mise en demeure, rédigée par les soins de Me Pazhany Rangasamy, avoué, réclament le gel d’un exercice de promotion au grade de Flight Pursers, qui devait être complété incessamment. Dans ce document, de graves allégations de conflit d’intérêts et d’incompétence sont portées contre des Managers d’Air Mauritius, qui ont constitué le panel pour les évaluations des 83 membres d’équipage qualifiés pour aspirer à assumer les fonctions de Flight Pursers.

Dressant l’historique de cette affaire, 11 Crew Members, qui se sentent pénalisés, rappellent qu’en date du 1er août dernier, la direction avait invité des « Permanent and confirmed Air Hostess/Steward with 20 years’ service as Air Hos- tess/Steward » à postuler pour des postes vacants de Flight Pursers. Les candidats ont eu à subir une épreuve de Multiple-Choice de 45 minutes et un Face- to-FaceInterview, menépar un panel de responsables, dont le Human Resource Manager, Jean Bernard Sadien.

Soutenant que « the selection process for the appointment to the post of Flight Purser, is null and void, illegal and vitiated », ces membres d’équipage avancent plusieurs rai- sons, accusant au moins un des membres du Panel de conf lit d’intérêts, vu qu’un de ses proches avait pos- tulé pour le poste et qu’il a continué à siéger en tant que tel. « One of the mem- bers of the interview panel namely Yong Niat Youn Ah Kay Mun is closely rela- ted to one of the applicants namely Alain Seen Voon To Choon Kwee who is the brother-in-law of Yong Niat Youn Ah Kay Mun’s sister.

Mr Clifford To Choon Kwee, being the legitimate brother of Mr Alain To Choon Kwee, is married to the sister of Yong Niat Youn Ah Kay Mun », soulignent-ils, en relevant le fait qu’une in- fraction potentielle sous les dispositions du Prevention of Corruption Act aurait été commise dans la circonstance.

Les 11 membres d’équipage dénoncent également l’éventualité d’incompétence, invoquant que « some of the persons who sat on the interview panel do not possess sufficient ex- perience and job knowledge of the inherent intricacies, constraints and particularities of the job of a cabin crew member ». Ils regrettent également le fait que « some of the persons who sat on the interview panel do not know adequately the applicants, who have been working for more than 20 years, to be able to come to a fair and reasonable judgement in the short span of time of about 20 or 25 minutes. »

Une autre raison avancée pour réclamer le gel de cette promotion au grade de Flight Purser est une absence de transparence dans la conduite et l’évaluation de l’examen écrit en l’absence de toute information au sujet du Marking Scheme, du Weightage de chaque épreuve écrite et la confidentialité des questionnaires et des risques de fuite.