THE AIR MAURITIUS MAIDEN CUP: Les feux passent au vert pour Parachute Man

Cette 23e journée, qui accueillera neuf épreuves, aura comme attrait principal The Air Mauritius Maiden Cup, le plus prestigieux classique de notre calendrier, doté de Rs 1.6 M de prix, dont Rs 960 000 au vainqueur. Une somme qui peut valoir tout son pesant d'or au championnat des entraîneurs mené par Gilbert Rousset, qui est toujours à la recherche de sa 800e victoire. Malgré ses récentes défaites, Parachute Man demeure le favori des parieurs. Pour cause: il est nettement avantagé au handicap, s'élancera de la deuxième ligne et retrouve Rye Joorawon avec lequel il a remporté ses quatre victoires 2016. Bref, les feux sont repassés au vert pour lui. Sur le papier, son principal adversaire demeure Enaad, mais il devra également se méfier de Tabreek et Disco Al, qui possèdent les qualités nécessaires pour briller à ce niveau.
Lors du vingtième acte, dans la dernière course préparatoire du Ruban Bleu, The Turf Magazine 40th Anniversary Golden Trophy sur 2200m, le dernier mot était revenu au poids plume Tabreek. Ce dernier avait sorti la meilleure accélération pour dominer Enaad et M L Jet, tandis que Parachute Man s'était contenté de la neuvième place à 8.70L du vainqueur. À sa décharge, le cheval entraîné par Ricky Maingard avait été bousculé une première fois au 1850m, puis dans la dernière courbe, et son jockey, l'Australien Brad Pengelly, avait cessé de le monter dans la ligne d'arrivée. Ayant eu l'occasion de le voir dans le rond des présentations ce jour-là, on peut avancer que l'imposant bai n'était pas à son meilleur niveau. Depuis, il a beaucoup progressé, comme en témoignent ses derniers galops. Parachute Man aura cette fois pour lui le fait de porter la même charge que tous ses adversaires vu que la course sera disputée à poids d'âge.
Scotsnog, le plus susceptible
Brad Pengelley assistera au Maiden en tant que simple spectateur, Ricky Maingard ayant décidé de confier cette monte à Rye Joorawon, qui connaît Parachute Man et la piste du Champ de Mars comme ses dix doigts. De sa deuxième ligne, il devrait s'assurer une position au sein peloton de tête ou éventuellement prendre les devants s'il se montre le plus rapide à l'ouverture des stalles. Scotsnog est le plus susceptible à mener les débats et gageons qu'il contrera toute attaque prématurée du cheval champion 2016, qu'il avait déjà battu sur 1850m la saison dernière. Parachute Man est un strong onepacer et Rye Joorawon essaiera sans doute de réaliser le même coup que l'année dernière en prenant l'initiative à un kilomètre de l'arrivée. S'il a retrouvé toutes ses sensations, le cheval de Ricky Maingard risque de ne pas être rattrapé.
En cas de nouvelle défaillance de sa part, ils seront nombreux à pouvoir prétendre à la victoire. Enaad reste le principal adversaire de Parachute Man sur papier, les deux chevaux étant offerts à pratiquement la même côte chez les bookmakers. Et tout comme le cheval de Maingard, il est un produit de High Chaparral. Cependant, environ 100kg les séparent sur la balance. Enaad a été récemment couronné stayer champion pour la saison 2016-2017 en Afrique du Sud, où il a gagné sur des parcours allant de 1600m à 3200m. On constate cependant qu'il n'a jamais gagné avec plus de 57kg sur le dos et qu'il portait comme poids maximal 55kg lors de ses trois victoires 2016. Mais il demeure le choix du jockey titulaire Steven Arnold avec lequel il s'était contenté de la deuxième place sur 2200m la dernière fois. Enaad possède un joli coup de reins et s'il obtient une fin de course sans encombre, il peut permettre à son écurie de réussir le triplé classique après la Duchesse et le Barbé remportés par Ready To Attack et Tandragee respectivement.
Attaque prématurée
Tout comme Enaad, Disco Al a également été acquis en vue du Maiden. Grand cadre, il avait terminé deuxième lors de ses deuxième et troisième sorties chez nous. Toutefois, il s'était montré moins performant lors de la 20e journée, où son entraîneur lui avait enlevé les œillères. Il sera cette fois muni de side winkers avec lesquels il s'est montré à son avantage lors de ses derniers galops. Maniable, il évoluera certainement non loin de Parachute Man s'il s'élance correctement. Et vu qu'il possède de la tenue, on le voit capable de contrer toute attaque prématurée du cheval de Maingard, tout en gardant assez de réserves pour bien conclure.
Donovan Dillon a piloté les deux représentants de Gilbert Rousset à l'entraînement depuis leur dernière sortie dans The Turf Magazine 40th Anniversary Golden Trophy. Ce jour-là, il était associé à Scotsnog, qui avait pris la quatrième place à 1.60L de Tabreek, lequel portait 5kg de moins que lui. Si Scotsnog possède de la classe, sa tenue demeure sujette à caution. D'où le choix de Dillon. Certes, Tabreek ne portait que 53kg à sa dernière victoire et il sera désavantagé au handicap par rapport aux favoris, mais on ne connaît pas encore ses limites et, au vu de sa forme améliorée, il serait capable de se hisser à la hauteur d'un tel événement. Nishal Teeha sera en selle sur Scotsnog, qui aura sans doute pour but d'assurer le rythme, d'autant qu'il a hérité de la troisième ligne. Il est quasi certain que Parachute Man lui mettra la pression à mi-course afin de mettre à l'épreuve sa tenue. Scotsnog respire la santé actuellement et à poids d'âge, un accessit serait à sa portée dans ce lot.
Le doublé de R.Gujadhur
Rameshwar Gujadhur a également aligné deux partants : Solar Star et M L Jet. Ces derniers avaient, pour rappel, terminé dans le paquet dans la course remportée par Tabreek. Le premier est le moins désavantagé au handicap et bénéficiera de la monte de Nooresh Juglall. Solar Star a été aligné jusqu'à 3200m en Afrique du Sud, où il a été battu par Enaad lors de leurs deux confrontations, mais à chaque fois il rendait du poids au cheval de Ramapatee Gujadhur. Il aura contre lui de s'élancer de l'extérieur complètement, mais Juglall peut surmonter cet handicap pour lui permettre de renouer avec le succès. M L Jet avait agréablement surpris sur 2200m, où il avait pris la troisième place à 0.55L du vainqueur. À risque de nous tromper, il semble mieux physiquement que Solar Star. Sa ligne extérieure ne lui posera pas de gros problèmes, car il suivra certainement en off pace comme la dernière fois. Et s'il est lancé au moment opportun par Emamdee, il peut bouleverser les pronostics.
Daby préfère Dreamforest
Qatar Springs demeure un facteur inconnu dans ce lot. Il a couru en progrès à sa deuxième sortie, où il a montré du pas, mais donne l'impression de pouvoir encore améliorer sa condition physique. Petit gabarit, certes, il possède de la tenue, car il s'est imposé trois fois sur 2400m. Il pourrait être tenté de mener les débats si Scotsnog ne prend pas l'initiative. Un petit chèque serait une grosse satisfaction dans ce lot où il est nettement désavantagé au handicap. Convaincant vainqueur sur 2100m récemment, Trackmaster rencontre un lot plus compétitif. Il a bénéficié d'un entraînement méthodique et affiche une bonne condition. Si sa tenue ne fait pas de doutes, une question reste en suspens: possède-t-il la classe nécessaire pour briller en cette compagnie ?
Preetam Daby a préféré Dreamforest à Kingmambo's Legacy vu que le premier nommé possède deux galops de course dans les jambes. Petit poucet de la course avec 420kg sur la balance, il a fait ses preuves sur 2400m où il compte deux victoires à l'arrivée. De sa première ligne, il suivra certainement en mid-field pour essayer de se glisser dans les bonnes combinaisons. Quant à Mountain Master, ses deux performances chez nous n'ont pas été assez significatives pour qu'on prenne sa candidature au sérieux.


Les autres courses
1e course: La troisième est la bonne pour Swinging Captain ?

Aucun cheval ne se démarque vraiment de ces adversaires dans l'épreuve d'ouverture sur 1850m réservée aux cavaliers mauriciens. Sur la base de leurs dernières performances, nous accorderons l'avantage à Swinging Captain, qui reste sur deux bonnes tentatives sur notre turf. Lors de la 20e journée sur la distance du jour, cet élève de Shirish Narang avait hérité d'un parcours compliqué en épaisseur, mais il n'avait échoué qu'à 1.30L de Jullidar. Swinging Captain aura à son intérieur les véloces Ramaas et Spin A Coin, qui devraient obtenir les premières places sur les barres. Mighty Lion pourrait également se mêler à la lutte pour le commandement, ce qui pourrait forcer Ghunowa à placer sa monture en one off dans le deuxième rideau de chevaux. Dans ces circonstances, il aura le droit de disputer la victoire. Zagazig a couru en progrès depuis qu'il a été muni d'œillères à l'entraînement. Il pourrait tirer profit de sa quatrième ligne pour se placer non loin des meneurs. Avec Bardottier en selle, il peut nous montrer son meilleur visage s'il ne perd pas sa position en course. Rasta Rebel a remporté sa dernière course dans une valeur inférieure sur 1500m et il mérite un certain crédit pour les places sur sa bonne forme du moment. Des progrès sont attendus de la part de Sea Pass avec les Side Winkers, tandis que Ramaas peut se montrer plus accrocheur que prévu si on le laisse faire. Parmi les outsiders, Anafesto et Spin A Coin méritent d'être considérés pour les places.
 
2e course: Seeking The Dream tentera de mater Emaar
Il s'était contenté de la septième place à 5.30L de Silver Snaffles à sa dernière tentative sur 1650m en B51. Seeking The Dream retrouve cette fois la classe où il reste sur une victoire. Même si le jockey de l'écurie a opté pour Seven League Boots, on le voit capable de mater le champ du jour avec Ramsamy en selle. Seeking The Dream a enregistré un galop révélateur le 25 août, réalisant 1.14.31 sur 1200m et le parcours rallongé, est dans ses cordes. Bon finisseur, il peut renouer avec le succès et dominer le favori Emaar s'il est lancé au bon moment. Emaar a collectionné les deuxièmes places cette saison dans des classes supérieures. Il revient en C7 où il a enregistré son dernier succès. Il s'est bien comporté sur 2000m en Afrique du Sud, s'élancera de la première ligne et bénéficiera de la monte de Juglall. Avec autant d'éléments en sa faveur, il faudra prendre sa candidature très au sérieux. Roman Silvanus a démontré des qualités de bon finisseur lors de ses dernières sorties. Il a été entraîné spécialement pour cette épreuve de distance et devrait être parmi les principaux animateurs de la ligne d'arrivée. Silver Dice a également travaillé sa résistance durant ces dernières semaines. Du lot, il est le seul à avoir déjà gagné sur plus de 2000m. Il serait donc hasardeux de prendre sa candidature à la légère. Le danger pourrait aussi venir de Prince Of Arabia dont la dernière course sur 1400m n'est pas passée inaperçue. Certes, la transition à 2100m n'est pas l'idéal, mais ce grand cadre a démontré qu'il avait progressé après sa dernière course et il peut profiter de sa légère charge à ce niveau pour surprendre les favoris.
 
3e course: Vers un nouveau duel Var's Dream–Answeringenesis

The Air Mauritius Helicopter Sprint Trophy devrait se résumer à un duel entre Var's Dream et Answeringenesis, deux modèles de régularité, qui sont parmi les meilleurs sur 950m à ce niveau. Lors de leur dernière confrontation sur 1365m, le représentant de Sewdyal avait précédé celui de Daby par presque 2L. Mais lorsqu'ils s'étaient rencontrés lors de la journée inaugurale sur 1000m, c'est Answeringenesis qui avait eu le dernier mot alors que les deux chevaux portaient 57kg. Var's Dream aura 3.5kg de plus que son principal adversaire, mais il aura l'avantage de s'élancer de la première ligne et d'être piloté par Nooresh Juglall. Answeringenesis est certainement plus véloce, mais la présence du light weight Megamuthi à son intérieur pourrait le forcer à s'user sur la partie initiale. Mais s'il parvient à se porter en tête sans trop d'effort, il peut se montrer plus accrocheur cette fois. Var's Dream devrait hériter d'un parcours idéal dans le dos du meneur et il peut combler tout son retard dans la ligne d'arrivée avec Juglall en selle. Une éventuelle lutte à l'avant servirait les desseins des finisseurs, dont Promissory, qui n'avait échoué qu'à 0.20L de Step To Fame dans une valeur nettement supérieure à ses débuts. Il s'est montré plus appliqué avec les œillères et peut jouer un mauvais tour aux favoris sur sa meilleure valeur.
 
4e course: Independence ou Dawn Raid en l'absence de Trackmaster

En l'absence de leur récent vainqueur Trackmaster, qui participera à la Maiden Cup, Independence et Dawn Raid réunissent de bonnes chances de succès dans The Air Mauritius Kestrel Flyer Cup, disputée sur 2200m. S'il est vrai que Trackmaster était trop fort la dernière fois, Independence aurait pu terminer plus près s'il ne s'était pas laissé piéger par le train de Parker. Évoluant dans son dos, il s'était laissé enfermer par Dawn Raid et avait dû attendre la ligne droite pour passer à la vitesse supérieure. De sa deuxième ligne, il pourra conserver l'avantage à l'intérieur le plus longtemps possible avant de laisser partir Jama ou Orange Tractor. Si aucun de ses adversaires ne fait preuve d'initiative, il pourrait prendre le train à son compte et réduire la course à un sprint en son avantage. Netflix avait mené les débats dans The Turf Magazine 40th Anniversary Golden Trophy et il aura une belle carte à jour à ce niveau, d'autant qu'il a hérité de la troisième ligne. Dawn Raid demeure un coursier honnête et il a été soumis à un travail basé sur l'endurance. Il peut également prétendre à la victoire. Olympic Bolt était le sparring partner de Trackmaster à l'entraînement. Il a donc également bénéficié d'une bonne préparation afin d'aborder la distance du jour avec assurance. Il ne peut être écarté hâtivement.
 
5e course: Vers une lutte à trois
Trois chevaux se tiennent de près dans cette cinquième épreuve qui accueille les chevaux possédant un rating de 50 ou plus sur 1600m. Il s'agit de Karraar, Easy Lover et Speed Limit, qui demeurent les plus réguliers du lot même s'ils ne comptent qu'une victoire chacun cette saison. Karraar n'a été battu que par Prince Of Thieves à sa dernière sortie sur 1500m dans une fourchette de 55+. Maniable, il se contentera sans doute de suivre dans le dos des meneurs, vu qu'il a hérité d'une ligne extérieure. Cheval à grand cœur, il peut renouer avec le succès s'il obtient un parcours sans encombre. Easy Lover avait terminé le plus fort la dernière fois, mais il s'était laissé trop distancer pour disputer la victoire. Il s'est montré à son avantage face à Ernie à l'entraînement. S'il parvient à suivre moins décroché, il peut mettre tout le monde d'accord. Speed Limit avait eu le loisir de dicter son propre rythme la dernière fois pour l'emporter facilement, mais la présence de Captain Magpie à son intérieur risque de lui compliquer la tâche. Il ne lui est toutefois pas interdit de briller en suivant de très près. Du reste du champ, seul Seven Foutains a déjà visité la winner's enclosure cette saison. Il vient tenter sa chance à un niveau supérieur, d'où son poids plume, mais il retrouve la compétition après plus de trois mois. Cependant, vu qu'il court bien sur sa fraîcheur, il ne faudra pas l'éliminer. Après avoir évolué parmi l'élite où il n'a pas été surclassé, Recall To Life retrouve un lot plus à sa portée. Il nous a paru dans une condition améliorée. Bon finisseur, il devrait être bien servi par le train de la course vu la présence des véloces Captain Magpie, Speed Limit et Karraar. Il peut créer la surprise à ce niveau.
 
7e course: Robs Jewel en épouvantail
Sur sa dernière course au championnat des 3-ans où il a pris la troisième place derrière Oomph et Act Of Loyalty sur 1500m, Rob's Jewel fait figure d'épouvantail dans la septième épreuve. En effet, le parcours réduit est à son avantage et il affronte un lot nettement moins relevé. Redoutable dans la course à l'avant, il rencontre d'autres chevaux rapides capables de lui mener la vie dure sur la partie initiale à l'instar de Galtero et It's My Party, qui s'élanceront à son extérieur, et d'Ice Run et Spy Fiction, qui ont hérité d'un meilleur couloir. Rob's Jewel a encore progressé et en cas d'insistance de ses adversaires sur la partie initiale, il pourrait se contenter de suivre de près tout en conservant ses chances intactes. Pour les places, la course est plus ouverte. Nous attribuerons les meilleures chances à Ice Run, Ready For Take Off, Apple Jack et Galtero.
 
8e course: Seven Carat si seul à l'avant
La huitième épreuve est plus complexe qu'elle ne parait, car plusieurs chevaux peuvent prétendre à la victoire s'ils peuvent employer la tactique voulue. A ce titre, Seven Carat aura une belle carte à jouer de sa deuxième ligne. Redoutable dans la course à l'avant, il peut tenir jusqu'au bout s'il parvient à dicter son propre rythme. Marron avait été l'auteur de débuts encourageants après avoir imprimé sa propre allure sur 1400m. Les 100m additionnels ne devraient pas lui poser de problèmes, toutefois, vu qu'il s'élancera à l'extérieur de Seven Carat, on ne sait quelle tactique il va employer. Une éventuelle lutte entre ces deux chevaux serait à l'avantage du finisseur Jullidar qui a été préféré par Imran Chisty. Ce cheval monte de classe, mais sur sa bonne forme du moment le doublé est à sa portée. League Of Legends a accumulé les podiums ces derniers temps. Il a développé la fâcheuse habitude de s'élancer lentement et viendra certainement au finish dans ce lot. Transcendant à l'entraînement, il ne serait guère étonnant de le voir fouler le but en vainqueur. Dark Liability a couru en progrès sous la conduite de Stéphane Azie et la monte de Cédric Ségeon incite à plus d'optimisme.
 
9e course: Gold Medalist, « the fittest horse »
Vu le champ moyen qui compose The Air Mauritius Holiday Cup, une victoire de Gold Medalist ne surprendrait personne, car il est de ceux qui affichent la meilleure condition physique. Ce bel alezan avait pris une honorable quatrième place à ses débuts sur le parcours du jour, mais il avait été retiré lors de la 21e journée après avoir désarçonné son cavalier alors qu'il se dirigeait derrière les stalles. Cet incident ne semble pas l'avoir affecté, en témoigne son galop de la semaine dernière où il a dominé Beluga. Au niveau de la condition, Rock Hard a également tapé dans l'œil. Il avait montré du pas la dernière fois, mais s'était effacé dans la ligne d'arrivée. Il s'est montré particulièrement appliqué avec les œillères récemment et pourrait être plus percutant cette fois. Il est bon de faire ressortir qu'il s'est fait de nombreux partisans. Declarator reste sur une bonne tentative sur le sprint et il pourrait se sentir plus à l'aise sur le parcours rallongé vu sa conformation. Shield Of Thunder a laissé entrevoir des progrès lors de ses derniers galops et sa première ligne pourrait l'aider à obtenir un parcours de rêve en tête ou dans le dos d'un éventuel meneur. On suivra également la première sortie de Carson City sous la férule de Simon Jones. Bon finisseur, ce champ sera largement à sa portée s'il retrouve son bon niveau d'antan.


24E JOURNÉE:—THE PRINCESS MARGARET CUP: Un sprint royal au menu
Après l'engouement du Maiden, disputé sur 2400m dimanche, les turfistes auront droit à un sprint royal dans la Princess Margaret Cup sur 1400m. Plusieurs chevaux peuvent prétendre à la victoire, à l'instar de Beat The Retreat, Ernie et Prince Of Thieves, les plus impressionnants cette saison. Mais gare à One Cool Dude ou encore Charles Lytton, qui peuvent renouer avec le succès s'ils retrouvent leur meilleur niveau, et du petit poucet Black Tractor, qui s'est retrouvé propulsé à l'élite après un début de saison remarquable.
Récemment auréolé de l'Hinterland Cup, Beat The Retreat est le favori, certes, mais autant dire qu'il se retrouve face à une forte opposition avec comme principaux adversaires Ernie et One Cool Dude. Beat The Retreat a confirmé ses bonnes dispositions mardi dernier, où il a réalisé 44.94 sur les derniers 800m traditionnels sur la petite piste, et ce, sans forcer son talent. S'il peut reproduire ce galop en course, le doublé sera à sa portée. Il retrouvera Ernie qui avait contre lui de porter le lourd handicap de 61kg lors de leur dernière confrontation. Ernie s'est avéré le meilleur élément de Jean Michel Henry cette saison avec deux convaincantes victoires sur 950m et 1365m. Gageons qu'il était dans un off day la dernière fois. Maniable, il suivra certainement en mid-field avant de faire valoir son puissant finish dans les derniers 300m. Avec 58kg sur le dos, il aura le droit de revoir ses ambitions à la hausse.
Quatre des cinq dernières éditions de la Princess Margaret ont été remportées par Gilbert Rousset. Ce dernier ne viendra pas pour faire de la figuration avec comme représentants Prince Of Thieves et Charles Lytton. Le premier nommé reste sur une convaincante victoire sur 1500m et a maintenu la grande forme, comme en témoignent ses derniers galops. Bon finisseur, il sera nul doute un des principaux animateurs de la ligne d'arrivée. Charles Lytton, quant à lui, nous a laissé sur notre faim cette saison. Il avait tout pour lui lors de sa dernière sortie, mais n'avait pas eu le rayonnement voulu en ligne droite. A poids d'âge, ce bon finisseur aura le droit se mêler à la lutte finale.
Désormais doté d'un rating de 61, Black Tractor pourrait également être aligné face aux meilleurs sprinters de l'île. A sa dernière course sur le parcours du jour, il avait résisté jusqu'au bout au finish d'Argun, bien qu'il eut tiré durant une bonne partie du trajet. Cet élève d'Alain Perdrau a été maintenu en excellente condition et s'il ne se montre pas ardent en course, il aura le droit de faire l'arrivée.
One Cool Dude n'a pas visité la winner's enclosure depuis mai 2016, lorsqu'il s'était imposé sur 1365m. Il n'a jamais été surclassé depuis, mais il lui a souvent manqué un soupçon de chance pour renouer avec le succès. Bon finisseur, il devrait être bien servi par le train de la course, et avec seulement 58kg sur le dos, il peut faire mouche s'il est lancé au bon moment.
À l'heure actuelle, la candidature du cheval champion 2015, Kremlin Captain, est encore incertaine. Ramapatee Gujadhur pourra compter sur Tandragee, Reim et Bulsara pour défendre ses couleurs. Neuf ans cette saison, Tandragee a démontré qu'il possède encore quelques beaux restes. Il a enregistré sa 10e victoire sur notre turf dans l'édition 2017 de la Barbe Cup, mais il aurait pu terminer plus près de Beat The Retreat la dernière fois s'il avait bénéficié d'une monte plus vigoureuese dans la ligne droite finale. Un nouvel accessit semble à sa portée. Reim n'est pas dénué de moyens non plus et il semble avoir amorcé un net regain de forme après son petit break. Lui aussi demeure compétitif pour les places à ce niveau. Bulsara avait été l'auteur d'une rentrée encourageante sur le parcours du jour malgré le manque de rythme avant de se contenter d'une modeste performance sur 1650m. À 11 ans, il a été ménagé par son entraîneur et peut profiter de sa fraîcheur et d'un train lancé pour pimenter les rapports.
Parmi les autres partants sur la ligne de départ, nous retrouverons Nordic Warrior, Mootahadee et Belong To Me. Nordic Warrior s'est effacé à mi-ligne droite à sa dernière sortie sur 1500m. Il se pourrait qu'il se retrouve en tête à nouveau et si son cavalier parvient à bien doser ses efforts, il peut se montrer accrocheur pour un petit chèque. Simple figurant lors du 21e acte sur 1365m, Mootahadee semble avoir amorcé un net regain de forme si l'on se fie à ses deux derniers galops face à Solar Star. Redoutable dans la course à l'avant, il se pourrait qu'il trouve plus rapide que lui en Nordic Warrior, mais si ce dernier n'est pas aligné, il aura sa chance. Belong To Me n'avait pas fait sentir sa présence avec les œillères et il devrait mieux se comporter sans ce harnachement.


HIER MATIN AU CHAMP DE MARS: Contrôle sanguin pour les 90 partants

  • Les résultats des analyses des chevaux participant au Maiden Day se sont avérés négatifs

La journée d’hier a commencé très tôt pour les employés du Mauritius Turf Club (MTC) et des écuries. Pour cause, la Gambling Regulatory Autority (GRA) avait décidé de procéder à un contrôle antidopage des 90 chevaux qui sont au départ de cette 23e journée de course, celle de la Air Mauritius Maiden Cup et de tester le "custody exercice" des échantillons prélévés et leur acheminement vers le laboratoire Quantilab. C’est jeudi que la Chief Executive Officer (CEO) de la GRA, Divya Ringadoo, a informé l’acting General Manager du MTC, Benoit Halbwachs, de la décision d’organiser, pour la première fois, un tel exercice.
Un exercice qui a commencé aux alentours de 5h30 du matin hier, en présence d’un vétérinaire du gouvernement  et un du MTC et de la police des Jeux avec à sa tête l’ASP Goorah. Le contrôle a non seulement bousculé le MTC dans son train-train quotidien, mais a aussi mis certains nerfs 
à vif.
Selon nos informations, le MTC devra revoir des aspects de bonne gouvernace dans certains  de ses protocoles qui ne mettent pas en cause la validité du processus. Les nouveaux codages des échantillons ont perturbé les habitués. Des possibilités de lacunes ont aussi été notées dans la chaîne de distribution  non seulement pour la collecte du sang des chevaux, mais aussi par rapport au dévoilement de l'identité des chevaux correspondant aux résultats d'analyse.
Une fois tous les 90 échantillons récoltés, ils ont été mis sous scellés sous la supervision de la police et du vétérinaire du MTC avant d’être transportés vers Quantilab pour les tests. Vers 19h30 hier, Week-End a appris que l’exercice a confirmé que les 90 échantillons avaient été déclarés négatifs.
Pour le MTC, l’exercice d’hier matin fait partie de sa routine et s'inscrit dans la coopération souhaitée entre la Gambling Regulatory Authority et l'organisateur  des courses.