THE AIR MAURITIUS MAIDEN CUP : Parachute Man veut retenir son trophée

L’heure est à la plus prestigieuse course du calendrier hippique. La foule se déplacera en grand nombre pour voir en action les meilleurs stayers du pays. La qualité y est et la question que bon nombre de turfistes se posent est si Parachute Man retiendra son trophée. Tout reste possible et le tirage au sort des lignes est venu apporter le petit plus pour rendre l’épreuve plus intéressante. Parachute Man, battu lors de ses deux premières courses, a rendez-vous avec l’histoire. Celle d'entrer dans le cercle fermé de ceux qui ont pu remporter cette classique en deux occasions.
Il faut oublier les deux premières tentatives de Parachute Man. Selon son entraîneur, il ne lui a pas été permis de s’exprimer à sa convenance. C’est pourquoi il a été chercher Rye Joorawon, celui-là même qu’il avait remercié il n’y a pas si longtemps et qui a remporté quatre courses en association avec le champion 2014. L’entraîneur évoque aussi une bousculade qui aurait blessé son protégé à sa dernière sortie. Le cheval semble avoir mis cet ennui derrière lui et affiche d’excellentes dispositions.
Ricky Maingard est également d’avis que le numéro 2 de Parachute Man est une excellente ligne, alors qu’on sait pertinemment bien que ce cheval ne possède pas de vitesse au démarrage. Mais toute mesure doit être prise pour qu’il trouve la meilleure position possible dans le parcours. Ce qui pourrait jouer en faveur de Parachute Man, c’est qu’on ne trouve pas de véritable frontrunner dans la course et aucun des adversaires qui peut mener le peloton n’a vraiment intérêt à ce que l’épreuve soit lancée sur des bases élevées. Parachute Man, comme lors de ses victoires, devrait allonger ses foulées après le passage du but pour la première fois et ses adversaires devront aller le chercher pour le battre.
Le plus gros obstacle qui se place sur sa route se nomme Enaad, qui possède un meilleur palmarès sud-africain et qui vient d’être élu champion stayer en Afrique du Sud. Enaad a également précédé Parachute Man en deux occasions au Champ de Mars, dont une fois à poids d’âge. Ramapatee Gujadhur semble avoir changé son fusil d’épaule en ce qui concerne l’entraînement pour la grande course. Enaad n’a couru que deux fois et n’a pas été mis à la dure lors de ses galops, sans doute en raison du fait que le cheval s’adonne aussi à la natation. Il est resplendissant de santé. C’est sa 8e ligne qui peut être un désavantage. Toutefois, son entraîneur pense que ce ne sera pas un problème sur 2400m. En tout cas, Enaad est prêt pour faire flotter haut la casaque bleu électrique et écharpe rouge.
Solar Star se place comme un sérieux adversaire. La malchance a toutefois voulu qu’il soit placé complètement à l’extérieur dans les stalles. Ce qui pourrait le contraindre à un parcours difficile. Au niveau de l’entraînement, il a travaillé dur, un peu trop dur même parfois. Du reste, il était quelque peu essoufflé à son retour mardi dernier. Cependant, il a pu se reposer pendant quelques jours. S’il parvient à bien se placer, il aura son mot à dire.
Quid des deux chevaux de Gilbert Rousset ? Le jockey a choisi Tabreek parce qu’il pense que sa tenue a été prouvée par rapport à Scotsnog. Le fait est qu’il ne portera pas 53,5 kg cette fois. Avec 4,5 kg en plus, peut-t-il toujours avoir le dernier mot ? Le Sud-Africain le croit capable de le faire vu que Tabreek a encore progressé après son dernier succès. Il n’a pas encore dit son dernier mot. Scotsnog semble avoir été béni par la ligne. Un numéro 3 qui devrait lui permettre d’avoir tout en sa faveur. Mais il reste toujours son stamina à débattre. Il possède une petite chance.
Disco Al sera la toque jaune de Ramapatee Gujadhur. Une toque qui a souvent brillé dans les grandes occasions. Il a paru plus à son affaire avec les œillères australiennes à l’entraînement et ne part pas battu d’avance. Là où le bât blesse, c’est trouver le surplus dans l’emballage final.
Qatar Springs en outsider
Au niveau des outsiders, c’est Qatar Springs qui mène le bal. Le cheval de Jean-Michel Henry n’a couru que deux fois et a bien progressé à sa deuxième tentative. Cette course lui a fait énormément de bien. Il est toutefois quelque peu désavantagé au niveau du poids. Il a obtenu une bonne ligne et pourrait être dans le peloton de tête au début du parcours. Il peut jouer les trouble-fête.
M L Jet avait été l’auteur d’une surprenante performance lors de la 20e journée. Certains pensent qu’il aurait pu l’emporter s’il avait attaqué plus tôt. Il pourrait être contraint à opter pour la même tactique. On le voit bien terminer, mais aussi verser à l’intérieur dans la ligne droite. Trackmaster, le Perdrau de service, tente sa chance à un niveau élevé cette fois. Le parcours semble dans ses cordes. Il semble lui aussi devoir opter pour une tactique bien définie avant de trouver la voie qui pourrait le mener vers le succès. Sa tâche ne s’annonce pas facile. On le voit seulement reprendre ceux qui auront présumé de leurs forces.
Dreamforest est le premier partant de Chandradutt Daby dans une épreuve d’une telle envergure. Les progrès affichés par ce compétiteur et sa très bonne ligne ont joué en sa faveur au détriment de Kingmambo’s Legacy. C’est un attentiste confirmé qui saura attendre son heure pour se manifester. La victoire paraît difficile, mais un accessit reste possible. Quant à Mountain Master, cela a été la surprise quant à sa candidature. Il n’a rien réalisé de probant et sera une grosse surprise s’il parvient à l’emporter.
Attention à l’état du terrain si la pluie se met de la partie. Enaad et Qatar Springs (collante), Parachute Man, Solar Star, Disco Al et Dreamforest (molle)


LES AUTRES COURSES : L’avantage aux favoris cette fois
1. On a fait de Swinging Captain notre vainqueur de cette épreuve d’ouverture. Cet élève de Shirish Narang n’avait pas démérité à sa dernière sortie, ne se refaisant remonter que par Jullidar et Noordhoek Ice. En l’absence de ces derniers, il peut revoir ses ambitions à la hausse et ainsi ouvrir son compteur au Champ de Mars. Zagazig est un outsider qu’on demandera aux turfistes de ne pas négliger. On a trouvé ce cheval en net progrès à l’heure des galops, comme l’atteste l’état de sa robe. On devrait le retrouver moins décroché dans le parcours de sa bonne ligne et avec Jeanot Bardottier, a le droit de disputer l’arrivée. Rasta Rebel reste une belle victoire mais a une mauvaise ligne comme handicap à surmonter. Il devrait se satisfaire d’une place. Sea Pass devrait également être suivi. Il peut réussir là où Melson avait échoué lors de la dernière journée et offrir à son entraîneur cette 800e victoire tant attendue.
2. Emaar, mal monté à sa dernière sortie et qui sera cette fois associé à Nooresh Juglall, se présente comme le cheval à battre. Son entourage pense qu’il a la distance dans les jambes et, dans ce lot largement à sa portée, il est bien parti par décrocher sa première victoire 2017. Il n’aura qu’à suivre l’éventuel meneur Seven League Boots sur la majeure partie du parcours avant de faire la différence. Roman Silvanus, qui a montré le bout du nez, devrait animer la dernière ligne droite. C’est la première fois qu’il retrouve un parcours qui est conforme à ses aptitudes. Il en est de même pour Prince Of Arabia, qui devrait se plaire sur la distance, avec une course dans les jambes. Stayer type, sa candidature mérite d’être prise au sérieux. Pour compléter le quarté, il faut faire confiance à Seeking The Dream, qui a gagné sur 2000m dans son pays natal. À l’image d’Emaar, il baisse de classe et dans ces conditions, il mérite qu’on s’attarde sur sa candidature.
3. Même si Var’s Dream fait peur, de par ce qu’il a démontré ces derniers temps, on a fait confiance à Answeringenesis. Ce pensionnaire de Chandradutt Daby fut loin d’être ridicule pour son retour à la compétition il y a trois semaines et cette course ne peut que lui avoir fait du bien. Il retrouve un parcours plus dans ses cordes et aura pour lui de s’élancer d’une meilleure ligne. Rapide, il devrait diriger les opérations et résister au retour de Var’s Dream. Ce dernier n’aura d’autre choix que de suivre Answeringenesis comme son ombre — comme l’avait fait Moonlight Runner plus tôt dans la saison — pour espérer le vaincre. Il est largement capable de le faire, lui qui a démontré qu’il a non seulement un joli pas initial mais aussi de la tenue. Ces deux chevaux devraient nous gratifier d’une belle arrivée, avec avantage à la monture de Sooful. Nordic Storm, qui revient après des ennuis de santé, devrait bien conclure, de même que Promissory, qui devrait mieux se comporter sur la distance du jour.
4. On va pour une victoire d’Independence. Le cheval de Rameshwar Gujadhur a été confié à Nooresh Juglall. Il s’est montré en progrès à sa dernière sortie. Il paraît aussi être le seul frontrunner de la course. S’il peut mener le peloton à sa guise, il pourrait ne pas être rejoint. On trouve qu’il pourrait également bénéficier du soutien de son compagnon de box Orange Tractor pour mener à bien sa tâche. L’engagement d’Aficionado à ce niveau étonne quelque peu. Mais son entraîneur a sûrement des idées précises quant à la tactique qui sera choisie car son cheval porte une petite charge. On devrait par ailleurs surveiller les deux candidats de Vincent Allet. Netflix a été choisi par le jockey. Le cheval a vu sa valeur être revue à la baisse. Il paraît meilleur dans la position d’attentiste. Il en est de même pour Rap Attack qui, lui, bénéficiera d’une remise de 4 kg qu’il faut tenir en ligne de compte. Une petite chance à Dawn Raid, qui aura à démontrer de la tenue.
5. C’est une course bien compétitive qui attend les turfistes. La ligne risque de jouer un rôle important. On retiendra d’emblée que Karraar est désavantagé avec le 8. Speed Limit est légèrement mieux placé avec le 6. Il faut souligner que Kingmambo’s Legacy est, également véloce. Voilà de quoi rendre l’épreuve encore plus difficile. La tactique des uns et des autres sera un élément déterminant dans le résultat final. Karraar est plus performant quand il impose sa loi. Speed Limit l’est quand il ne se montre pas ardent. Captain Magpie donne le meilleur de lui-même lorsqu'il peut faire comme bon lui semble à l’avant et réduire la course à un sprint. Tout le monde voudrait savoir comment se déroulera la course. Après analyse, on a porté notre choix sur Easy Lover, qui avait été malchanceux à sa dernière sortie.
7. Qui peut se mettre en travers de la marche de Rob’s Jewel, un compétiteur qui est bien estimé par son entourage ? On mettra sa défaite sur le compte d’un parcours qui s’est avéré trop long. Il a été raccourci et retrouve un lot qui est plus à sa portée. Le bout en bout paraît possible. Comme adversaires, il y a un certain Baron Bellet qui n’a rien fait de mauvais depuis ses débuts. Sa valeur a été revue à la baisse et il démarre d’une très bonne ligne. Il peut toujours espérer avoir le dernier mot. On devrait aussi surveiller Galtero, qui portera des œillères. Simon Jones le tient en haute estime. Il lui faudra toutefois ne pas rater sa mise en action pour garder ses chances intactes. Ice Run mérite la considération car il peut bien faire dans un bon jour. Des autres, Ready For Take Off reste un candidat pour les accessits et on s’attend à des progrès de la part de Mighty Hash.
8. On a été assez surpris du choix d'Imran Chisty dans cette course, à moins qu’il ne lui a été imposé par l’état-major de l’entraînement Merven. Jullidar reste certes sur une belle victoire avec Rehaze Hoolash, mais il vient cette fois tenter sa chance dans une classe supérieure et nous pensons qu’il n’aura pas la partie facile. En revanche, Marron n’est pas passé inaperçu à ses débuts. On pense qu’il est le plus véloce du lot et devrait être celui qui mènera le peloton. Si on le laisse faire, on le voit tenir jusqu’au bout. À l’image d’Emaar, la dernière course de League Of Legends est restée en travers de la gorge de son entourage. On doit le reprendre, surtout qu’il sera associé à Nooresh Juglall et qu’il aura un parcours en or. Au finish, on devrait retrouver Nadas, qui devrait bien conclure sous la selle de Pengelly.
9. L’épreuve de clôture est une émanation de la 8e course, qui a été scindée en deux. Du lot, seul Shield Of Thunder a goûté à la victoire cette saison, ce qui rend l’épreuve davantage indécise. On accordera un léger avantage à Rock Hard, qui sera muni d'œillères et qui portera un différent mors. C’est un cheval qui a démontré une certaine vélocité et, en l’absence d’un véritable frontrunner, on le voit mener les opérations. Gold Medalist n’a pu être jugé la dernière fois car il n’avait pu participer à l’épreuve. Il avait laissé entrevoir un joli potentiel à ses débuts et sa candidature doit être considérée. Declarator devrait aussi faire l’arrivée, d’autant qu’il sera idéalement placé. Sujet aux longues foulées, le voir démarrer de loin ne constituerait guère une surprise. Pour sa part, Rum Tum Tugger devrait intéresser les amateurs de paris spéculatifs.