L’épisode Joorawon a été très vite digéré du côté de l’entraînement Perdrau. Si le cavalier mauricien, remercié mardi matin, a pu rebondir chez Ricky Maingard, c’est à un autre fils du sol, à savoir Vinay Naiko, qu’Alain Perdrau confie ses premières montes maintenant. Le moins que l’on puisse dire c’est que le jockey vétéran a été exact au rendez-vous en s’illustrant sur les deux gros favoris qu’étaient Act Of Valor et Castle.
L’entente Naiko-Perdrau, c’est une affaire qui marche si l’on se fie aux dires du jockey. « Mon association avec Alain Perdrau n’est pas nouvelle pour moi puisque j’ai déjà travaillé pour lui l’année dernière. Entre vieux routiers, on se comprend (rires). J’espère que la réussite sera encore de notre côté dans les semaines à venir et qu’on continuera à faire plaisir aux propriétaires », nous a d’emblée déclaré le principal intéressé samedi dernier. La mayonnaise n’a en tout cas pas tardé à prendre puisqu’il s’est illustré dès sa première monte pour son nouvel employeur en menant Act Of Valor à bon port dans le kilomètre.
« Les deux chevaux (NDLR : Act Of Valor et Castle) respiraient la santé et avaient bien travaillé pendant le training. De plus, Act Of Valor était déjà une référence sur le kilomètre. Le tirage des lignes était en sa faveur cette fois et comme tout le monde le sait, il a beaucoup de ressources quand il court devant. Lietuva s’est certes montré très accrocheur dans la ligne droite mais je n’ai jamais douté qu’il allait perdre cette course », nous a-t-il déclaré avec l’assurance qu’on lui connaît.  
Yannick Perdrau partageait également le même sentiment dans ses commentaires d’après-course. « On était assez confiant avec Act Of Valor mais il affrontait un très bon galloper avec Lietuva. Il a fait exactement la même course que la dernière fois face à Win A Million sauf qu’il y a moins de marge à l’arrivée. Je suis très content pour les propriétaires parce que c’est la première course que ce cheval remporte cette année et il la mérite amplement ». Castle se chargea de doubler la mise dans l’épreuve suivante, même si un petit frisson a dû parcourir le dos de ses nombreux partisans après sa mise en route laborieuse.  
Castle plus à l’aise sur 1850m
« J’étais un peu inquiet avec Castle quand il s’est montré lent au départ. Je dois dire ici que son pied s’est retrouvé emmêlé dans un press plate et c’est la raison pour laquelle je n’ai pas pu avoir une meilleure position au sein du peloton. Mais je pense que cela l’a quelque part aidé à courir plus détendu dans son pas. Même si j’étais loin derrière au début, je ne me suis pas inquiété car je savais que mon cheval avait beaucoup en réserve. C’est un très bon cheval et il a bien sprinté en ligne droite pour l’emporter », devait soutenir son cavalier.
Le meilleur reste en tout cas à venir et il n’est pas exclu que ce promising sort ne soit aligné sur plus long dans un avenir pas très lointain. « Comme je l’ai dit auparavant, Castle n’a pas encore atteint sa maturité complète mais il donne aussi l’impression qu’il a besoin de distance. Je pense qu’il sera peut-être plus à l’aise sur les 1850m vu qu’il n’a pas trop de gate speed comme il l’a démontré aujourd’hui où il ne recolle au peloton qu’aux 900m ».
Le triplé était encore possible pour l’entraînement Perdrau avec Power Dive dans l’épreuve de clôture. Alors qu’il reprenait la compétition après un petit break de six semaines, le fils de Kabool a dû se contenter d’une place de runner-up derrière Lord Al mais Vinay Naiko estime que sa monture n’a pas à rougir de cette défaite. « Power Dive a été malchanceux dans l’épreuve de clôture. Il faut reconnaître que Lord Al a eu une course de rêve aux avant-postes, il a pu réduire son pas comme il le voulait et je dois accepter cette deuxième place ».