L’entraîneur Alain Perdrau a fait son entrée dans le Top 5 du championnat la saison dernière après avoir terminé à la huitième place en 2014, tout en signant son 600e succès lors de la 31e journée avec Nordic Warrior. Avec 136 entrées, il a signé 23 victoires et a récolté Rs 4 851 500 en termes de stakesmoney.
Dans le giron depuis 1984, Alain Perdrau a côtoyé les écuries Ladégourdie et Desvaux de Marigny avant de voler de ses propres ailes. C’est avec Rye Joorawon comme jockey titulaire qu’il a débuté la saison 2015 et Barney Barnato devait lancer les hostilités lors de la journée inaugurale. Lors de la cinquième journée, l’entraîneur enregistra son premier triplé avec Icy Jet, Abington et Red Tractor, avant que Barney Barnato ne doublât la mise lors de la 7e journée. Puis, ce fut le coup d’arrêt avant que Kalinago ne relançât la machine le 20 juin 2015. S’ensuivit la fin de l’association Perdrau-Joorawon avec la défaite de Nordic Warrior lors de la 17e journée.
Alain Perdrau fit alors appel à Vinay Naiko, qui devait ramener un doublé (Act Of Valor et Castle) dès sa première journée sous ses nouvelles couleurs, avant de connaître quatre journées sans réussite. Les victoires vont se succéder jusqu’à la 31e journée, quand Alain Perdrau atteint ses 600 victoires après un doublé acquis par Act of Valor et Nordic Warrior.
« On n’a pas eu de gros pépins avec nos coursiers et ils ont été tous là. Cela nous a permis d’arriver là où nous sommes aujourd’hui », avait déclaré Alain Perdrau. « Cela fait très plaisir de voir mon père atteindre ce chiffre symbolique de 600 victoires. Il le mérite bien », fait ressortir Yannick Perdrau, assistant-entraîneur. Ce dernier ajoute que même avec un effectif restreint, son établissement a pu réaliser un parcours honorable. « Malheureusement, on n’a pas pu améliorer ce chiffre, car les chevaux ont beaucoup donné en début de saison. »
« Cette saison, avec plus de renfort, à savoir quatre nouveaux qui sont déjà sur place et deux autres qui sont en quarantaine, on espère finir mieux. Mais ce ne sera pas aussi simple. On devrait être un peu discret en début de saison, le temps que nos coursiers retrouvent leur forme, à l’image de notre porte-drapeau Nordic Warrior, qui n’a repris que mardi dernier. »
Il faut aussi noter qu’avec un plus grand nombre de chevaux, Derek Hip Hoy Chong, qui a obtenu sa licence l’année dernière, exercera à Floréal comme Stable Supervior. « Derreck, avec son expérience et son dynamisme, va nous donner un coup de main à Floréal et ce sera un plus pour nous ».
Perdrau débutera la saison avec Vinay Naiko. « C’est quelqu’un qu’on connaît très bien et qui n’a pas mal fait en 2015. Vu son expérience et le fait qu’il s’entend bien avec mon père, il saura mener l’écurie à bon port. »
Pour Yannick Perdrau, le championnat sera certainement dominé par Rousset, qui est bien armé et plus solide. « Il y aura une différence significative entre Rousset et les autres. Pour notre part, comme on ne possède pas de chevaux chez l’élite, c’est très difficile de compete dans les courses de groupe. Mais on va encore essayer de faire plaisir à nos propriétaires pour ramener le maximum de victoires. »