Le gouvernement de l’alliance Lepep ne tolérera aucune personne, membre du gouvernement ou pas, impliquée dans des cas de corruption.“Nous serons intraitables”, a indiqué le leader du Muvman Liberater, Ivan Collendavelloo, lors d’un congrès de son parti, cette semaine, dans la circonscription No 19 à Plaisance, Rose-Hill. Il a épargné l’ex-ministre des Finances muté aux Affaires étrangères, Vishnu Lutchmeenraidoo, indiquant que son cas et celui de l’ex-ministre de l’Environnement sont deux cas différents. Ivan Collendavelloo est aussi revenu sur le cas de Sangeet Fowdar,”un élément de valeur”, indiquant qu’après une conversation avec lui, le député du No 6, absent toutefois du congrès, est revenu à de meilleurs sentiments et qu’il avait été mis en garde contre toute indiscipline.
Ivan Collendavelloo ne tarit pas d’éloges sur Vishnu Lutmeenaraidoo, qu’il dit avoir rencontré récemment. Le leader du ML a tenu à clarifier les choses pour expliquer pourquoi jusqu’ici, il n’a pas été demandé à l’ex-ministre des Finances de step down. Selon lui, si “kot Dayal ena enn enregistrement ki paret clair”, dans le cas de Vishnu Luthmeenaraidoo, “nou bizin attan l’enquête et ki l’enquête dire. Kan lenquete l’ICAC fini, nou pou conné sipa inn coquin ou pas. C’est pourquoi ena enn distinction entre cas Vishnu Lutchmeenaraidoo et cas Raj Dayal.” Le vice-PM et ministre des Utilités publiques indique être certain qu’“en tant que grand financier, Vishnu Lutchmeenaraidoo fera aussi bien aux Affaires étrangères qu’aux Finances.”