Le ministre des Terres et du Logement, Showkutally Soodhun, a dénoncé à la police, hier après-midi, deux internautes qui, selon lui, veulent ternir « mon image, ma réputation et ma dignité », en faisant croire qu’il doit de l’argent à l’hôpital Apollo Bramwell et à la compagnie Iframac. « L’homme insinue qu’en avril 2014, j’ai subi une intervention chirurgicale à Apollo et la femme parle d’une voiture que mon fils a achetée chez Iframac et pour laquelle je devrais Rs 787 000. C’est complètement faux et malveillant de leur part. Ils veulent ternir mon image et celle de mon fils », a lancé le ministre lors d’une conférence de presse hier.
Brandissant certains documents, dont une lettre de l’hôpital Apollo Bramwell, Showkutally Soodhun a nié avoir subi une quelconque intervention chirurgicale dans cet hôpital en 2014. Il en a voulu pour preuve une lettre dans ce sens venant du Consultant Cardiologist, le Dr Mahesh Krishnakumar. « C’est vrai que j’ai acheté une voiture de la marque Mitsubishi mais tout a été payé », a-t-il ajouté, en brandissant, cette fois-ci, un document de la National Transport Authority (NTA), et un reçu pour cette transaction en date du 7 février 2011.
Selon lui, les deux internautes s’activent contre le gouvernement sur Facebook depuis très longtemps. « Li pou tase ar mwa. Je leur rappelle que je n’ai pas hésité à faire une déposition contre le DPP lorsque mon intégrité était menacée. J’ai fait une déposition contre eux et je réclame justice. J’ai la conscience claire », a-t-il affirmé.
S’agissant de ses relations avec l’Arabie saoudite, le ministre s’est dit fier, avant de poursuivre : « Si j’étais malhonnête, je ne serai pas accueilli à bras ouverts par la famille royale. » Il a dit qu’en retour, « Maurice obtient de nombreux avantages dont des emplois pour des médecins mauriciens de toutes les communautés, l’ouverture d’une ambassade mauricienne dans ce pays, des investissements arabes et aussi beaucoup de touristes arabes ».
Interrogé par Le Mauricien sur ses allées et venues en Arabie saoudite et le projet Heritage City, Showkutally Soodhun a répondu que « toutes mes actions sont dans l’intérêt du pays et de la population ». « Qu’insinue-t-on ? Mes mains sont propres, jamais je n’ai demandé un upgrading, alors que c’est moi qui ai fait venir Emirates en 2001. J’aurais pu voyager gratuitement sur leurs avions mais je ne l’ai jamais fait. Je n’ai pas non plus réclamé des avantages », soutient-il. « Ou kwar li fasil arab nek donn ou kas ? Ils me respectent parce que je ne leur demande rien pour moi ».
Showkutally Soodhun a dit ne pas craindre personne « car j’ai de bonnes intentions et c’est pour cela que je réussis ». « Je n’ai rien à cacher, j’ai tout fait dans la transparence. J’y suis allé, j’ai présenté le projet Heritage City, le financement a été accepté, j’ai terminé. Il n’y a pas d’intermédiaire », soutient-il.
Pour conclure, le ministre a affirmé qu’à chaque fois qu’il est allé à Apollo, « j’ai payé pour le plus petit test médical ». Showkutally Soodhun nie enfin être un corrompu : « Si je l’étais, je n’aurais pas mis dehors dimounn ki kokin. »