Après la piste des concombres, celle des graines germées semblent à son tour compromise. Les autorités allemandes seraient confrontées à un nouvel échec concernant l’origine de la bactérie Eceh qui a déjà fait 23 victimes : les tests de ce lundi se sont en effet révélés peu concluants.
« Pour le moment, la source de la contamination n’a pas pu être déterminée. Sur les 40 échantillons prélevés, 23 analyses ont donné des résultats négatifs », a annoncé le ministère de l’Agriculture de Basse-Saxe dans un communiqué.