Pour Amar Deerpalsing, président de la Fédération des entrepreneurs de Maurice, le Budget 2017/2018 envoie « un mauvais signal » aux entrepreneurs, leur disant qu’il est plus facile aujourd’hui d’importer que de produire. Il est « décourageant », selon lui, de constater que Maurice se transforme en « dumping ground ». Cependant, ajoute-t-il, « si elle est implémentée, la mesure concernant le fardeau administratif des entrepreneurs sera d’un grand soulagement ».