Amateurs de musique rock et métal, le coup d’envoi de la saison des torticolis – pas de concert sans headbang, voyons ! – est donné pour 2013 avec RockEvolution. Découvrez le rock local dans toutes ses couleurs sur la scène de l’Amnezia à travers cinq groupes bien de chez nous. Rendez-vous à ne pas rater, et montée d’adrénaline pour les mordus du genre avec Skeptikal, UnMind, Omerion, Crave et Amakartus.
Dans son initiative de promouvoir le rock à Maurice, l’association Pressure Cooker, en collaboration avec Musique FM, présente son nouvel événement : RockEvolution. Un concert marquant le premier grand rendez-vous rock de 2013, avec à l’affiche Skeptikal, Omerion, UnMind, Crave et Amakartus. Les habitués du circuit rock/métal alternatif reconnaîtront notamment les Skeptikal, parmi les pionniers du genre à Maurice depuis plus d’une décennie, qui débarquent avec de nouvelles compositions. Idem pour UnMind, la référence en matière de grunge-punk, sans oublier Omerion, gagnant du Top Rock Contest 2012, festival de rock annuel organisé par Musique FM. RockEvolution est aussi l’occasion de retrouver Crave, un groupe thrash qui refait surface après un long hiatus depuis 2009, et de découvrir Amakartus, un nouveau venu dans l’arène rock/métal mauricienne.
Les fonds récoltés lors des concerts organisés par Pressure Cooker servent de support financier à la promotion des groupes rock/métal locaux prometteurs. Musique FM les soutient depuis deux ans déjà et apporte aussi sa contribution au niveau de la couverture live et de la promotion des artistes à la radio. La recette de RockEvolution ira au soutien des groupes Skeptikal, Omerion et UnMind qui participeront, dans quelques mois, à la troisième édition du festival métal RunMetalTribe à la Réunion.
Skeptikal
Ce qui a commencé comme de simple “jams entre amis”, menés par Joël et Jean-Paul, au collège du St Esprit en 2002, est désormais devenu l’un des groupes de rock locaux les plus respectés. Skeptikal débute en tant que groupe de reprises, partageant une passion commune pour cette sonorité venue d’ailleurs qu’est le rock alternatif et progressif américains, avec des groupes comme A Perfect Circle, Deftones, Porcupine Tree ou encore Tool. Alors que bon nombre de groupes abandonnent après le collège, Skeptikal persiste dans sa démarche et enchaîne des prestations “underground” notamment au Laribluz ou à Riverview. Ce n’est qu’en 2007 que le groupe trouve sa propre identité. Il gagne entre-temps en expérience et équipements sonores. Les compostions évoluent et deviennent plus complexes et raffinées, et les musiciens enchaînent des prestations sur de plus grandes scènes avec un public toujours au rendez-vous. En sus de Joël (chant) et Jean-Paul (guitare), la formation actuelle compte Alison (basse), un ancien du groupe Reborn Orleans, Manish (guitare), Benoît (Guitare) et Dario (batterie). Après des années passées à perfectionner ses compositions, le groupe projette de sortir un single puis un album au cours de l’année.
UnMind
Remarqué lors de la deuxième édition du concert Live In The Box organisé par Backstage Events en 2009, UnMind se démarque par son côté grunge moins agressif mais énergétique à la Nirvana. Le groupe prend naissance en 2007 avec Baker (Chant – guitare), que beaucoup surnomment le Kurt Cobain junior pour sa voix presque identique au défunt chanteur. À ses côtés, Dan (guitare), Neal (Batterie) et David (Basse), tous inspirés de groupes internationaux tels que Seether, Silverchair, Puddle of Mudd, Foo Fighters et Nirvana. Le succès se confirme lors du concert Out of the Blew, dont la première partie fut présentée en acoustique et accompagnée de quelques élèves du Conservatoire François Mitterrand. Ce qui les motive à aller de l’avant avec d’autres prestations et leurs compositions, car le groupe compte à présent onze titres à son actif. UnMind aspire également à se faire connaître du public international et fait un usage intensif des outils en ligne (facebook/youtube/reverbnation) pour propager sa musique.
Omerion
Fraîchement issu du “moule métalleux” en avril de l’année dernière, Omerion peut se vanter d’avoir connu un succès rapide. Une popularité accélérée après avoir remporté le Rock Contest Festival 2012 organisé par la Musique FM à Bel Ombre. Fanatique de technicités et mesures asymétriques, Omerion démarre avec ses propres compositions et s’oriente plus vers le metal que le rock. Des influences tirées de groupes comme Avenged Sevenfold, Pantera et Machine Head, mais comportant aussi des caractéristiques du vieux rock progressif à la Pink Floyd. Au chant, Christopher, ancien chanteur/guitariste du groupe Infested Maggots, qui a connu sa part de succès durant la dernière décennie. Le quintet est complété par Xavier (guitare), Akshay (guitare), Brice (basse) et Patrice (batterie). Surfant sur sa vague de popularité, Omerion participera au festival RunMetalTribe III à la Réunion et prévoit d’enregistrer lui-même un mini-album au courant de l’année.
Crave
Pataugeant à plein temps dans le thrash metal, Crave est le fruit de Dario (guitare) et Selven (batterie), ex-membres de Tribus et de Holocaust respectivement, qui entament un nouveau projet après la rupture de leurs groupes en 2007. Issu de la vieille école métal des années 80s, Crave essaye d’entraîner ses compositions dans cette mouvance « thrash et mélodique old school » popularisée par les groupes Metallica et Iron Maiden. L’une de ses chansons fut d’ailleurs le thème principal d’un documentaire consacré au skateboard (intitulé Wasted Youth) réalisé en 2008. Le morceau de Crave y figurait aux côtés d’un groupe américain (Conquest For Death) et d’autres groupes de rock locaux : Feedback, Scar, Insane et Infested Maggots, entre autres. Après un hiatus d’un an en 2010, le groupe redémarre avec le concert Armageddon l’année suivante avec deux autres membres dont Brice de Omerion à la basse. En 2012, on retrouve Crave pour quelques reprises de Metallica sur le plateau de Musique FM. Depuis, le groupe se concentre sur la réalisation d’un album thrash, dont les enregistrements ont déjà débuté en 2009.
Amakartus
Amakartus, ou Kamasutra lu dans le sens inverse, est le nouveau de la bande. RockEvolution marquera la première prestation de ce groupe également influencé par le thrash metal. Composé de Miguel (chant), Eddie (guitare), Zakk (guitare) et P4 (basse), Amakartus existe depuis bientôt trois ans, débutant sous le nom Bridging Death, et compte déjà 13 titres à son actif. Mais ce groupe issu de Flacq a préféré jusqu’ici se concentrer sur l’enregistrement de son album, avant de se faire connaître sur scène. Une surprise donc de la part de ce groupe qui aspire à faire perdurer un son rock/metal similaire à celui des années 80 et 90, avec une touche de modernité.
Les cinq groupes invitent le public à partager un pan de leur univers et à découvrir en profondeur la scène rock mauricienne à travers la page facebook de ROCK SOCIETY MAURITIUS. Le concert RockEvolution se tiendra le dimanche le 7 avril à Amezia, Ebène, à partir de 11 h. Les billets seront en vente à l’entrée à Rs 200 avec Tshirt et autres surprises offerts.