L’événement annuel Animenext, regroupant tous les amateurs de mangas, a tenu toutes ses promesses. Plus de quatre cents passionnés vêtus en Cosplay étaient présents au Ciné Klassic du Caudan, le dimanche 13 décembre, pour participer à diverses activités, telles que le FlashMob et la projection de films japonais.
Comme chaque année, Animenext 2015 a été marqué par les costumes de participants. Parmi ceux de cette édition, Black Lady de Sailor Moon, Pikachu ou encore Auron de Final Fantasy.
Pour la fabrication de leurs costumes, certains Cosplayers affirment avoir déboursé entre Rs 2,000 et Rs 7,500.
Sheina, 17 ans, arbore l’armure de Dark Zelda du jeu Legend of Zelda. Son amie Shelby, 27 ans, en Black Lady de Sailor Moon, et elle préparent cette édition d’Animenext depuis au moins quatre mois. Lucas, 21 ans, vêtu de son costume de Mesamune, confie que la réalisation de son costume lui a coûté du temps et de l’argent. “Cela fait plus de six mois que je travaille sur mon costume. Je participe à cet événement depuis trois ans et c’est devenu un rendez-vous annuel”, confie le participant, tout en prenant la pause aux côtés de Rock Girl, incarné par Gerisha, 21 ans.
Plus de quatre cents passionnés ont répondu présent à Animenext 2015, qui s’est tenu le dimanche 13 décembre au Ciné Klassic du Caudan. L’événement, qui s’est tenu de 10h30 à 20h, a débuté avec un FlashMob, qui a vu tous les participants se regrouper en face du cinéma pour une danse très animée. À l’intérieur du Ciné Klassic, plusieurs échoppes étaient à la disposition des fans de Cosplay : jeux vidéo, stands de dessins, vente de livres…
À la fin de la journée s’est tenue la remise des prix du meilleur costume. Les lauréats sont, dans l’ordre : Frederique Lamarque pour son costume de Kratos de God of War, Teshmi Sing en Gutty Valkyr de Warframe et Jooneed Moytaub en Paladin Armor Ashbringer.
L’un des organisateurs, Rudy Yip, a annoncé que l’événement aura également lieu en 2016. “Depuis 2009, nous sommes satisfaits du déroulement d’Animenext. Le public accroche et nous ne pouvons qu’en faire un événement annuel. Dans l’ensemble, cette édition a été un succès.”