Le ministre de la Santé, Anwar Husnoo a procédé au lancement d’un atelier sur l’allaitement maternel ce mardi 20 février à l’hôtel Gold Crest à Quatre-Bornes.

Anwar Husnoo a lors de son discours, mis l’emphase sur l’importance de l’allaitement maternel et ses bienfaits. Pour le ministre, l’alimentation par allaitement est un bienfait pour le développement du bébé ainsi que pour la mère. Néanmoins, le ministre a déploré que de nombreuses mères mettent un terme à l’allaitement bien trop tôt. Et de faire ressortir que les bébés allaités sont les moins touchés par des maladies infectieuses. Le but de cet atelier étant de promouvoir l’allaitement, le ministre de la Santé a encouragé les mères à poursuivre l’allaitement sur les six premiers mois suivant l’accouchement.

Le geste d’allaiter permet un contact peau à peau entre la mère et le bébé. L’allaitement répond donc non seulement aux besoins nutritifs du bébé, mais aussi à son besoin de chaleur et de sécurité. Comme l’allaitement permet des interactions fréquentes entre la mère et son bébé, le lien d’attachement est ainsi renforcé.

Répondant à une question concernant le fléau de la drogue synthétique chez les jeunes, Anwar Husnoo dit se sentir concerné par le sujet «si nou pa fer atensyon, nou pou perdi nou bann zeness dan les années à venir ». Et d’ajouter que des mesures vont bientôt être prises en conséquence.