AOÛT 2017—LE DÉFICIT S’ALOURDIT: Près de rs 8 mds (+ 17,4 %)

Les exportations ne progressent que de 1, 6 %

La balance commerciale a été déficitaire d’environ Rs 8 milliards en août 2017, soit 17, 4 % de plus que le déficit enregistré pour le mois correspondant de 2016 (Rs 6, 8 milliards).
Selon le dernier relevé mensuel publié par Statistics Mauritius, les exportations en valeur FOB (Free on Board) ont augmenté très légèrement, atteignant Rs 6, 8 milliards contre Rs 6, 7 milliards en août 2016, ceci en comptabilisant les recettes provenant de l’approvisionnement des navires en carburants et autres produits. Si l’on exclut cet item, les exportations de marchandises ont rapporté Rs 6, 1 milliards contre près de Rs 6, 2 milliards pour le même mois de l’année dernière.
Les données officielles indiquent que les recettes d’exportation de produits alimentaires se sont élevées à environ Rs 2 milliards, en baisse de Rs 45 millions. La valeur des produits textiles et d’habillement a également diminué, passant de Rs 2, 7 milliards à Rs 2, 5 milliards. En revanche, les produits manufacturés classifiés principalement « by material » ont permis d’encaisser Rs 690 millions, soit Rs 160 millions de plus qu’en août 2016.
S’agissant des importations, la facture a augmenté de 9, 6 % pour atteindre Rs 14, 7 milliards en août 2017. Les carburants ont coûté plus cher : Rs 2, 2 milliards contre Rs 1, 6 milliard pour le mois correspondant de l’année dernière. Les importations de machines et d’équipement de transport ont aussi enregistré un accroissement, passant de Rs 3, 2 milliards à Rs 3, 9 milliards. Selon Statistics Mauritius, la facture des produits alimentaires a baissé très légèrement (-Rs 46 millions à près de Rs 3 milliards) alors que pour la valeur des produits manufacturés divers on a noté une certaine stabilisation autour de Rs 1, 3 milliard.
Grâce aux produits pétroliers, l’Inde s’est maintenue à la première place des pays fournisseurs, nos achats de la Grande Péninsule se chiffrant à Rs 2, 6 milliards contre Rs 1, 9 milliard en août 2016. Les importations de la Chine ont diminué, passant de Rs 2, 7 milliards à Rs 2, 3 milliards. Les autres principaux fournisseurs ont été, dans l’ordre : la France (Rs 1, 4 milliard), l’Afrique du Sud (Rs 1, 1 milliard) et les Emirats Arabes Unis (Rs 630 millions).
Côté marchés, le Royaume Uni arrive en tête avec des importations de Rs 797 millions, suivi de la France (Rs 781 millions), des États-Unis (Rs 759 millions), de l’Afrique du Sud (Rs 668 millions) et de Madagascar (Rs 409 millions).