source photo : internet

Lors de sa quatrième keynote de l’année, qui s’est déroulé le 30 octobre à New York, Apple a dévoilé une série de nouveaux produits. Parmi eux, un iPad Pro revisité.

Les iPad volent la vedette aux iPhone. Au Howard Gilman Opera House à la Brooklyn Academy of Music, à New York, Apple a dévoilé une dernière version de sa tablette tactile haut de gamme, dont 400 millions d’exemplaires ont été vendus à ce jour dans le monde. Le nouvel iPad Pro est équipé d’un écran bord à bord, comme les mobiles de la gamme X. Deux versions, en 11 et 12,9 pouces, seront disponibles. La tablette intègre désormais Face ID, à savoir le déverrouillage par reconnaissance faciale déjà présent sur les derniers iPhone. Ce dernier fonctionnera à la verticale comme à l’horizontale. Le nouvel iPad Pro réinvente aussi sa connectique.

Il sera équipé d’un port USB-C à la place de la prise Lightning. Surtout, et il s’agit là de l’annonce la plus saillante de cette présentation, l’iPad Pro pourra servir à recharger un iPhone. En revanche, il sera dénué de prise jack. L’écran du dernier iPad Pro — LCD Liquid Retina — intègre les dernières technologies développées par Apple ces dernières années. Ainsi du True Tone, qui adapte automatiquement la luminosité en fonction des conditions extérieures. Enfin, Apple a revisité  le style Apple Pencil de l’iPad Pro. Ce dernier s’apparie sur le bord de la tablette pour se re- charger sans fil. L’iPad Pro sera disponible dès le 7 novembre à 899 euros pour les 11 pouces, et 1199 euros pour les 12,9 pouces.