Le dîner offert par sir Anerood Jugnauth en l’honneur des membres du corps diplomatiques et auquel députés et ministres avaient été conviés, a pris hier la tournure de la célébration du premier anniversaire de l’arrivée du gouvernement au pouvoir à la suite des élections générales du 10 décembre 2014. Le Premier ministre en a également profité pour parler de la COP21, des accords internationaux, du lancement de la Vision 2030, de la Francophonie, de la visite du secrétaire général des Nations unies et du Prix Nobel de la paix à Maurice et des femmes occupant des postes clés au sein de notre République.
« Voilà pratiquement une année depuis que la majorité de l’électorat mauricien a donné une victoire écrasante à l’alliance politique que j’ai l’honneur de diriger. Il a encore une fois remis sa destinée entre les mains de mon gouvernement afin que nous le menions vers un deuxième miracle économique. Je suis conscient de l’immense responsabilité qui repose sur mes épaules et des hautes attentes de mes concitoyens surtout après les dernières années de mauvaise gestion », a dit sir Anerood Jugnauth lors du dîner en honneur aux membres du corps diplomatique hier.
Le Premier ministre a fait mention de la Vision 2030 qui « définit clairement la vision du gouvernement en vue de transformer le pays en une économie dynamique, orientée vers l’exportation et basée sur la connaissance, et d’une société qui respecte les valeurs de bonne gouvernance, d’équité, d’opportunité, d’État de droit et de sécurité pour tous ». L’occasion lui a été donnée de souligner que l’avenir économique du pays repose dans le développement des nouveaux secteurs, dont l’économie océanique, les smart cities, l’énergie renouvelable, l’avitaillement des navires opérant dans la région. « Nous sommes pleinement conscients que, tenant en compte ses limitations, Maurice ne peut agir toute seule dans un système économique lourdement globalisé. Government truly believes in working together with all stakeholders, including friendly countries and our long-standing bilateral and multilateral partners, especially those who are represented here tonight », a déclaré le Premier ministre. « It is my hope that you will re-double efforts to create win-win situations, both for your countries and Mauritius, with a view to tap the economic, trade and investment opportunities emerging in our respective countries and regions », a-t-il relevé.
Sir Anerood Jugnauth a présenté l’élection d’Ameenah Gurib-Fakim comme un événement majeur qui a marqué le pays en 2015. « Maurice est fière d’avoir comme Chef d’État une personnalité qui est sollicitée tant sur le plan local et régional qu’international », a-t-il souligné.
Le Premier ministre a par la même occasion annoncé la nomination d’Usha Dwarka-Canabady comme secrétaire aux Affaires étrangères avec effet à partir du 1er novembre dernier. Elle a succédé à Jugdish Koonjal, qui a occupé cette fonction pendant quelques mois au terme d’une longue et riche carrière dans la diplomatie mauricienne. Retraité de la fonction publique, il occupera désormais la fonction de représentant mauricien auprès des Nations unies à New York. Usha Dwarka Canabady a une carrière de plus de 20 ans aux Affaires étrangères. Spécialiste en économie internationale, elle a été en poste dans plusieurs capitales, dont Genève, et a suivi de près les négociations au niveau de l’OMC. Elle a aussi été Haut-commissaire de Maurice à New Delhi et a assumé l’intérim aux fonctions de Secrétaire aux affaires étrangères depuis le départ d’Anand Neewoor, sauf durant une brève période après le retour à Maurice de Jugdish Koonjal.
Pour sir Anerood Jugnauth, cette nomination s’inscrit dans la politique de son gouvernement visant à rendre hommage aux femmes dans ce pays. « I am indeed very proud of their achievement. Mauritius is one of the very few countries in the world where two, out of six highest positions that is Presidency, and Speakership of the National Assembly are occupied by women », a décrit le Premier ministre.
SAJ a fait mention de sa participation au lancement du 2030 agenda for sustainable development. « J’espère que les pays développés augmenteront le flot de financement pour soutenir les objectifs du développement durable, et que les pays les plus vulnérables (États insulaires, pays les moins avancés, pays enclavés) recevront une attention spéciale ».
Le premier ministre a aussi confirmé la visite à Maurice l’année prochaine du secrétaire des Nations unies Ban Ki Moon, qui sera l’invité d’honneur au congrès international sur l’arbitrage commercial organisé du 8 au 11 mai 2016. Le lauréat du Prix Nobel de la paix Mohamed el Baradei sera également présent à ce congrès.
Commentant la conférence des Nations unies sur le Climat qui se tient actuellement à Paris, sir Anerood Jugnauth a souhaité que des positions et des mesures courageuses soient adoptées « non seulement pour combattre le changement climatique dans un esprit de solidarité, mais également pour mitiger ses impacts négatifs ». Concernant le Commonwealth, le Premier ministre a rappelé que Maurice sera le siège du Commonwealth Climate Finance Access hub. « The hub will build capacity of Commonwealth Small and climate vulnerable states to access climate and regional support ».
SAJ s’est, d’autre part, réjoui que Madagascar accueille le prochain Sommet de la Francophonie en novembre 2016. « La République de Maurice reste solidement engagée au sein de la Francophonie et demeure à la disposition de la Grande Île pour lui apporter tout le soutien afin que ce 16e sommet soit un succès retentissant », a-t-il déclaré. Le Premier ministre a aussi rappelé la célébration du tricentenaire de l’arrivée des premiers Français à Maurice. « Cette commémoration a été un peu perturbée par les attentats terroristes à Paris ». SAJ a renouvelé la condamnation sans réserve de « ces actes barbares » et a déploré « la perte de nombreuses vies innocentes », avant d’affirmer que « Maurice condamne fermement tous les actes terroristes, sous n’importe quelle forme, et n’importe où dans le monde. »
Sur le plan économique, sir Anerood Jugnauth s’est réjoui du renouvellement de l’AGOA, du Third Country Fabric et a remercié le président Barack Obama. Il a eu un mot de reconnaissance pour le président Xi Jin Ping de la République populaire de Chine, qui a annoncé une aide financière de 60 milliards de dollars pour l’Afrique durant les trois prochaines années. Il s’est aussi réjoui des accords conclus concernant l’octroi de visas à la Russie, au Ghana, à Dubaï et à l’Inde. Le gouvernement indien a aussi accepté que l’octroi de visa électronique soit gratuit.
La cérémonie était présidée par le chef du protocole, Ravi Sookhun.