APRÈS LES GROSSES AVERSES : Situation confortable dans nos réservoirs

Mare aux Vacoas affi che meilleure mine depuis le début de la semaine
  • Le réservoir de Mare-aux-Vacoas presque à 75%
  • A part quelques assouplissements, la CWA maintient son régime de coupures d’eau jusqu’à nouvel ordre

La situation dans nos réservoirs s’est «confortablement » améliorée. C’est en ces termes que la Central Water Authority (CWA) décrit le taux de remplissage de nos réserves d’eau après les pluies torrentielles qui ont arrosé l’île durant la semaine, plus particulièrement mercredi et jeudi derniers. Aux dernières indications, hier après-midi, nos réservoirs affi chaient une moyenne de 70 % de leur taux de remplissage. Chiffre qui conforte les autorités quant à l’amélioration de nos réserves d’eau sur l’ensemble de l’île. Cette amélioration réjouit la CWA qui — malgré quelques assouplissements dans les horaires de distribution d’eau pour certaines régions du Nord et de l’Est — maintient son régime de coupures d’eau. Cela, en vue de stocker l’eau pour l’hiver et la prochaine saison de sécheresse. Des perturbations sur le réseau ont été également été ressenties dans certains endroits durant la semaine, provoquant la colère de nombreuses familles qui sont descendues dans les rues manifester leurs griefs et incompréhension. A ce stade, selon la CWA, la situation a été rétablie et il n’existerait aucun souci majeur en ce qui concerne la distribution d’eau, sauf dans les endroits en hauteur où les opérations de valves doivent être effectuées. Les différents partenaires du secteur de l’eau devraient, selon nos informations, se réunir dans quelques jours pour passer en revue la situation et défi nir les nouvelles stratégies à adopter concernant la distribution d’eau équitable à travers l’île.
Les pluies diluviennes qui ont arrosé l’île cette semaine ont été bénéfi ques à l’ensemble de nos réserves d’eau. Selon la station météorologique de Vacoas, avec 289 mm enregistrés en moyenne à travers l’île, nous avons atteint plus de 86% du taux de pluviométrie généralement enregistré durant le mois de février, connu comme le mois le plus pluvieux moyennant une pluviométrie de 335 mm. La station météo rappelle que les pluies torrentielles généralisées qui ont arrosé l’île sont tombées à la mi-février et qu’il reste encore plusieurs jours de ce mois pluvieux.
Des perturbations à Port-Louis et dans le Sud
Mais déjà, avec les pluies abondantes les 11, 12 et 13 février, le taux de remplissage des réserves en surface à travers l’île, a rapidement augmenté. Le dernier relevé effectué hier après-midi indique un taux de remplissage d’une moyenne de 70% pour les six réservoirs de Maurice. A jeudi, Mare-aux-Vacoas avait dépassé la barre des 70% de son taux de remplissage et à hier affi chait 74%. Midlands Dam affi chait 69.6%, La Ferme 38.3 % et Mare-Longue 57.2 %, alors que Piton-du-Milieu en était à 100 % de sa capacité. Le dernier relevé de La Nicolière indique, lui, un taux de remplissage de 88.9%. Avec ces données, la CWA se dit «optimiste» quant à l’amélioration de la distribution sur son réseau. Elle attend toutefois de pouvoir établir le relevé du niveau de nappes phréatiques, situées principalement dans le Nord et l’Est du pays, beaucoup plus lentes à réagir, avant d’effectuer un constat général. Si la situation de nos réserves en eau s’est confortablement améliorée, plusieurs perturbations ont été notées sur le réseau de la CWA dans diverses régions de l’île. D’où la colère des habitants de Port-Louis et de Pailles et des régions avoisinantes qui ont été privés d’eau le mercredi 13 février et le jeudi 14 février. Ces perturbations, indique la CWA, relèvent de l’accumulation d’eau boueuse sur son système de fi ltration dans plusieurs stations. En raison d’une accumulation de débris dans la Rivière-du-Poste, dont la production d’eau s’élève à 13000 m3 par jour, des «cloggings» ont bouché le système de fi ltration, forçant la CWA d’arrêter sa production pour cette région pendant plus de 24h. Le mercredi 13 février, le réseau de distribution d’eau a ainsi été très perturbé pour plusieurs régions du Sud. Si la CWA à mis des camions citernes à la disposition de ses abonnés résidant dans ces régions, le problème de trafi c, avec l’effondrement du pont de Souillac, a causé davantage de perturbation en ce qui concerne la distribution d’eau. Toutefois, après des travaux d’urgence pour enlever l’accumulation de boue, le réseau de distribution de la CWA dans la région Sud fonctionne normalement depuis jeudi. Même scénario au niveau de la distribution dans la région de Port-Louis, où plusieurs habitants de Roche-Bois et de Pailles sont descendus dans la rue jeudi pour manifester leur colère d’être privés d’eau alors que les pluies remplissaient nos réservoirs. Selon la CWA, la coupure d’eau drastique survenue entre mercredi soir et jeudi découle des mesures d’urgence qu’elle a dû prendre, son réseau de distribution ayant été perturbé. En effet, selon l’organisme, le système de fi ltration de Grande-Rivière-Nord-Ouest qui dessert plusieurs localités de Port-Louis, dont Roche-Bois et Pailles, en passant par Vallée-Pitot, Vallée-des-Prêtres, le Ward 4, Plaine Verte etc, a été obstrué par une accumulation de boue et de débris, dont des gravats. Alors que la GRNW, à travers la station de traitement d’eau de Pailles, dessert généralement (en période de crise) 60,000m3 par jour à plus de 50,000 familles, la CWA a été contrainte de stopper le pompage d’eau. «C’est la première fois que nous avons un problème de cette envergure. Le clogging sur le système a été impressionnant, et à ce stade, nous essayons de savoir ce qui a provoqué autant de clogging. Nous avons dû arrêter le pompage pour éviter d’endommager notre système, ce qui aurait eu des conséquences encore plus lourdes pour les abonnés», explique Bishek Narain, responsable de Communication de la CWA. Entre-temps, cette perturbation a également provoqué un manque à gagner de Rs 5 M pour la compagnie Thon des Mascareignes qui, en raison de la pénurie d’eau, n’a pu délivrer ses commandes.
Provision pour l’hiver
Selon nos informations, après des travaux, la situation est revenue à la normale à la station de traitement d’eau de Pailles et les abonnés de la CWA n’ont pas à craindre des coupures drastiques. En effet, à ce stade, la CWA, qui a légèrement assoupli ses horaires de distribution pour les régions Nord, indique que la distribution se fera 12 h à 18h par jour pour ces localités, sauf dans les endroits en hauteur où elle doit effectuer des opérations de valves. Idem pour les régions Sud, Est et Ouest, dépendant principalement des rivières et nappes phréatiques. Sur le Plateau central, Mare-aux-Vacoas ayant presque atteint les 75%, et les nappes phréatiques desservant ses régions ayant repris des couleurs, un léger assouplissement du régime de distribution d’eau, soit étalée entre 04h00 à 09h00 et 16h00 à 21h00, devrait être ressenti dans les prochains jours, notamment pour les régions de Beau-Bassin/Rose-Hill, Quatre-Bornes, Belle-Rose, Mont-Roches, Roches- Brunes, etc. Mais la CWA, qui appelle à la vigilance et demande au public de bouillir l’eau avant utilisation, maintiendra son régime de coupures d’eau, en prévision du stockage pour l’hiver et la prochaine saison de sécheresse.

Taux de remplissage
Mare-aux-Vacoas: 74%
La Nicolière: 88.9 %
Piton-du-Milieu: 100%
Midlands Dam: 69.6%
La Ferme: 38.3 %
Mare-Longue: 57.2 %

Commentaires

What about La Ferme,what's wrong with this reservoir?Why it is that it has been practically dry for the last thirty years or so?Has its feeder canals been interfered with?Its water diverted to somewhere else?Should the press not.as part of its duty,query the situation at La Ferme?