APRÈS UNE MISSION EN RUSSIE : Des vols saisonniers entre Maurice et Moscou en 2018

Vishnu Lutchmeenaraidoo entouré de l’ambassadeur Konstantin Kimovskiy  et des representants de différentes instutions

Le ministre des Affaires étrangères, Vishnu Lutchmeenaraidoo, en mission en Russie du 12 au 18 novembre, a qualifié sa rencontre avec son homologue russe de « très fructueuse ». À l’issue de cette mission, il a été décidé qu’une semaine russe sera organisée à Maurice à partir de 2018, qu’Air Mauritius offrira des vols directs sur Moscou à partir de l’année prochaine, que notre pays recevra la visite d’importants hommes d’affaires et de représentants d'agences de voyages, et qu'un accord sera signé entre la banque centrale de Russie et celle de Maurice. 
Plusieurs dossiers de coopération bilatérale ont été abordés lors de la séance de travail avec son homologue russe. L’objectif vise à renforcer les relations entre nos deux pays dans plusieurs secteurs. Les négociations se sont aussi portées sur les études en médecine en Russie. Le ministre souligne que « c’est la première fois » que Maurice a décidé de s’ouvrir, d’une façon conséquente, à la diplomatie russe. « Le ministre des Affaires étrangères russe m’a invité. Ce n’est pas un secret que Sergey Lavrov est le deuxième plus puissant ministre des Affaires étrangères dans le monde. La diplomatie russe a permis de dégager une convergence de vue entre Maurice et la fédération russe, qui a décidé de ce rapprochement avec Maurice et le continent africain, dans le cadre d’un grand retour à la diplomatie russe des années 60 et 70. Elle a de grandes ambitions pour l’Afrique et Maurice s’avère un composant incontournable dans sa stratégie », a-t-il déclaré. 
Maurice, ajoute-t-il, est perçue comme plateforme d’accès au continent africain. « Je suppose que c’est la bonne performance de Maurice depuis les dix dernières années, par rapport aux pays africains, qui lui a permis d’avoir cette réputation de plateforme de transit entre l’Afrique et plusieurs pays », dit-il. Il a précisé que cette ouverture vers la Russie ne se fait nullement au détriment des partenaires traditionnels. « Maurice brillera encore plus grâce à cette ouverture. »
Une des retombés de sa visite en Russie est la connectivité aérienne entre nos deux pays, qui devra permettre de rehausser le niveau des échanges économiques. La compagnie Air Mauritius offrira des vols directs sur Moscou à partir de l’année prochaine. 
L’ambassadeur russe à Maurice, Konstatin Klimovskiy, avance que la Russie a apprécié le caractère amical de l’île Maurice. « En mars 2018, nous allons célébrer le 50e anniversaire des relations diplomatiques qui ont été établies cinq jours après l’indépendance de l’île Maurice, en 1968. Depuis ce temps, il y a eu beaucoup de coopération dans le cadre des dialogues politiques, dans les domaines culturels, sociaux et éducatifs, entre autres. Il y a aussi des jeunes qui vont étudier dans des universités russes. Donc, c’est important que nous parlions d’amitié entre nos deux peuples », déclare-t-il. 
L'ambassadeur russe a également mis l’accent sur les échanges touristiques. Selon lui, les vols directs joueront un rôle important dans la promotion du tourisme entre les deux pays, « car ce sera moins cher ». Pour lui, « c’est une des clés pour ouvrir Maurice à la Russie »
Kevin Ramkaloan, directeur de la MTPA, relève que « la Russie a toujours représenté un marché important pour le tourisme et a été un des marchés “core” pour Maurice ». De janvier à octobre de cette année, une croissance de 21%, qui représente un nombre de 9 000 Russes par an, a été enregistrée après la baisse de l'année dernière. « Maurice accueille environ 13 000 touristes russes par an », indique-t-il. 
L’organisation d’une semaine russe à Maurice en 2018 est également prévue, une occasion appropriée pour inviter des tour-opérateurs à Maurice à vivre l’expérience mauricienne. 
Vinay Guddye, du BoI, qui faisait également partie de la délégation, explique qu’un Business Forum a été organisé à Moscou, lequel a vu la participation de 80 opérateurs de différents secteurs, notamment des exportateurs, des manufacturiers, des investisseurs ainsi que des représentants des chambres de commerce. « Nous avons eu le soutien de la Russian Federation Chamber of Commerce and Industry, qui regroupe 170 chambres de commerce régionales de la Russie, et de la Moscow Chamber of Commerce and Industry. Tous les représentants étaient motivés pour utiliser Maurice comme plateforme vers l’Afrique », dit-il en faisant état d'une séance de travail avec l'AfroCom. 
Yogesh Mudhoo, d’Air Mauritius, affirme que cette mission a été l’occasion de communiquer leur intention d’explorer les possibilités d’opérer sur la Russie, à commencer par des vols saisonniers entre Moscou et Maurice. « Le projet est en étude. Ces vols viendront probablement à la fin de l’année prochaine si tous les acteurs sont parties prenantes et s’ils concrétisent leurs intérêts. Notre représentant est à Moscou pour assurer le suivi et nous serons en mesure de confirmer les vols d’ici deux à trois mois. Nous avons eu une session de travail avec Aeroflot, notamment pour d’éventuelles collaborations », fait-il ressortir.