Une vendeuse de fruits âgée de 53 ans et habitant Beau-Bassin aurait extorqué une somme totalisant Rs 496 000 en plusieurs occasions à un homme de 84 ans après plusieurs séances de massage. L’octogénaire, un habitant de la même localité, a consigné une déposition au CCID hier après-midi. La suspecte est activement recherchée.
Tout a commencé en juin de l’année dernière lorsque la victime a fait la connaissance de la vendeuse de fruits, qui travaille non loin d’un supermarché à Beau-Bassin. L’octogénaire a raconté aux enquêteurs qu’à chaque fois qu’il se rendait chez la vendeuse pour acheter des fruits, il lui faisait part de ses douleurs atroces au corps. D’où la suggestion de la femme pour des séances de massage régulières chez elle, à Beau-Bassin. Selon l’octogénaire, il aurait offert une somme d’argent à chaque fois qu’il s’y rendait pour le même exercice qui, dit-il, lui « faisait beaucoup de bien ».
Le pensionné se rappelle toutefois que la suspecte aurait pris une photo de lui sur son téléphone mobile lorsqu’il était nu. « Je veux garder la photo comme un souvenir », aurait répondu la masseuse lorsque son client lui a demandé la raison pour laquelle elle avait insisté pour cette photo. Quelques jours plus tard, il avait rencontré une nouvelle fois la vendeuse sur son lieu de travail. Grosse surprise cette fois pour le retraité : la vendeuse lui montrait ladite photo, le menaçant de la poster sur Facebook s’il ne lui versait pas une somme d’argent.
Pour éviter d’avoir des problèmes avec ses proches, il a expliqué aux enquêteurs qu’il aurait effectué un retrait sur le compte de son épouse et sur le sien à plusieurs reprises. « Une somme totalisant Rs 496 000 », a-t-il confié.
Non satisfaite, la vendeuse a appelé dimanche dernier chez la victime pour réclamer plus d’argent. Le fils de la victime qui prêtait une oreille attentive au déroulement de la conservation téléphonique entre son père et la vendeuse a ainsi découvert que son père avait été victime d’une arnaque. Après enquête, le fils de l’octogénaire a découvert que la femme concernée n’était nul autre que la vendeuse de fruits opérant depuis quelque temps, à côté d’un supermarché, à Beau-Bassin. Des sources policières soulignent que la victime avait fait comprendre que la photo de lui nu avait été prise à son insu.