Dix projets ont été sélectionnés pour l’exposition d’art éphémère qui animera le Jardin du Réduit en mai prochain. Odette Bombardier, Leanda Brass, Nirmal Hurry, Alix Le Juge, Oliver Maingard, Gavin Poonoosamy, Kavinash Thomoo, Geereesha Torul, Christopher Rey et Jacques Désiré Wong So ont en effet convaincu le jury composé de trois commissaires internationaux spécialisés dans le domaine de l’art contemporain, et qui sont basés en Inde, à La Réunion et en Afrique du Sud. L’énoncé pour l’heure laconique des projets reflète déjà la diversité des démarches créatives proposées.
Quarante-trois projets ont été communiqués au jury pour “The edge of the world”, première exposition de plein air dont la vocation est d’associer la créativité artistique à la fois à un environnement naturel et à l’un des lieux les plus emblématiques de la nation mauricienne. Comme prévu à l’origine, les jardins de la State House accueilleront du 19 au 29 mai les créations des dix artistes, dont les projets ont su convaincre Zasha Colah, Béatrice Binoche et Kabelo Malatsie, commissaires d’exposition et spécialistes de l’art contemporain travaillant respectivement en Inde, à La Réunion et en Afrique du Sud.
Les brefs intitulés des projets laissent entendre différents types de démarche et, déjà, il apparaît que cette exposition ne se limitera pas stricto sensu aux arts visuels, comme pourraient le laisser entendre par exemple les sculptures sonores qu’envisage Leanda Brass… Christopher Rey et Gavin Poonoosamy, qui se sont particulièrement illustrés dans le domaine musical, vont assurément ici nous révéler d’autres aspects de leur créativité, l’un en évoquant un certain Mr Greenwood, l’autre en proposant une installation circulaire. La photographe Geereesha Torul évoque une camera obscura méconnue.
La peintre et plasticienne Alix Le Juge travaillera sur les feuilles d’une espèce de tecoma, cet arbre répandu en Afrique et en Amérique, tandis que le sculpteur Nirmal Hurry le fera sur l’ombre d’un arbre inconnu… Il est également question, avec Désiré Wong So, Oliver Maingard et Kavinash Thomoo, de pierres de couleur, d’une installation autour d’un bassin ou encore à base de plantes grimpantes. Enfin, Odette Bombardier évoque une installation plutôt aguicheuse sous le titre “cocktail chez Odette”. Un projet à déguster avec les yeux assurément !
Comme les membres du jury travaillent à l’étranger, un comité composé de quatre artistes et/ou galeristes a été constitué à Maurice pour assurer, entre autres, le suivi des travaux et la mise en place des oeuvres envisagées. Celle-ci commencera à la mi-avril et fera parallèlement l’objet de d’échanges avec les écoles. Ce projet d’art éphémère se déroule sous le patronage de la présidence de la République avec l’appui de L’Union européenne, du ministère des Arts et de la Culture et de la National Art Gallery. S’il était ouvert aux artistes mauriciens cette année, il est prévu qu’il concerne également ceux de la région à l’avenir.