Les rassemblements continuent chez les rouges. Les partisans de la circonscription no 5 se sont réunis en grand nombre à Triolet, drapeaux rouges en main ce dimanche 19 août.

Le rapport Lam Shang Leen, les turbulences au sein des prisons, l’affaire Choomka, Sampat toujours en attente et l’affaire Teeluckdharry entre autres ont été les sujets abordés lors des discours des orateurs avant l’arrivée de Navin Ramgoolam. « Bizin retourne sa pays la so liberte », clament-ils.

Arvin Boollel n’a pas maché ses mots concernant les problèmes liés à la drogue dans le pays et la nomination de Navin Beekhary pour présider le Task force pour enquêter sur les noms cités dans le rapport Lam Shang Leen. « Se enn rapport mort né », dit-il, avant de poursuivre, « inn ler pu leve dan sa pays la. Nou bann zenfan victim ladrog, nou nou kone kouma amen serenite et kre enn societe legal. La inn mett enn task force, mo diman beekhary, ena deux rapport choomka & sampat dans so tirroir. Kot rapport ete ?». 

Anil bachoo estime qu’il faut être reconnaissant pour ce que le parti Travailliste a accompli, « Seesungkur encor p assiz dans parlement, Soodhun ki pe voyaz dans jet prive et pe empess madam dans so comite p assiz dans parlement. Avek ramgoolam pa ti ena tousala (…) Nou bizin reconnaissance pu seki parti Travailliste inn fer ». 

Il a aussi fait état des proches des ministres qui ont été employés et qui ont accédé à de hauts postes dans la fonction publique et dans certains corps paraétatiques depuis que l’actuel gouvernement est au pouvoir.