L’assemblée générale annuelle de l’Association mauricienne d’athlétisme (AMA), qui se tenait pour la première fois à Rodrigues au Domaine de La Détente Pompée (18-19 mars), a débouché sur le vote d’importantes résolutions dont celle d’organiser la course du semi-marathon des 10es Jeux des îles 2019 dans l’île autonome. L’AMA compte faire une suggestion en ce sens au Comité d’organisation des Jeux de îles (Coji), affirme le président de l’AMA, Vivian Gungaram.
Avec les multiples activités qui étaient prévues dans le contexte de cette assemblée générale annuelle, Rodrigues aura connu « une semaine d’athlétisme très chargée et très bonne pour l’image même de l’île au plan du marketing de l’athlétisme », indique le président de l’AMA. « Les activités se sont bien passées. Nous avons eu 28 nouveaux animateurs de Kids Athletics. Puis sur 17 candidats, 12 ont réussi à leur formation d’officiels technique de niveau 1 dont deux trouvés éligibles au niveau 2. Donc, le stage a obtenu 90% de réussite. S’agissant de la formation en administration du sport que j’ai moi-même animé, onze disciplines sportives autres que l’athlétisme ont répondu présent. »
Cet atelier de formation consacré à l’Administration du Sport s’est tenu sur deux jours, soit le vendredi 18 et le dimanche 20 mars. Il a réuni d’abord les stagiaires impliqués uniquement dans l’athlétisme, puis dimanche matin, 17 stagiaires toutes disciplines sportives confondues de Rodrigues.
L’annonce que la course du semi-marathon des 10es JIOI auraient lieu à Rodrigues a été acclamée par l’assistance dont le chef commissaire Serge Clair et le commissaire aux Sports et à la Santé, Ismaïl Vallymamode, présents samedi à l’ouverture officielle de l’assemblée générale. La veille, les délégués avaient déjà voté et adopté cette résolution au premier jour de l’assemblée. Le plan quadriennal 2016-19, qui avait été exposé par l’AMA vers la fin de la saison 2015, a été remis sur le tapis. Et certaines résolutions déjà votées attendent d’être implémentées.
Ce plan quadriennal se déplie en plusieurs volets. « Premièrement, l’athlète sera au centre de toutes nos préoccupations, que ce soit au plan de la préparation, de l’accompagnement, de la conscientisation envers les méfaits du dopage, de la réinsertion, entre autres. Puis, il a été décidé d’inclure plus de représentativité féminine dans l’instance fédérale. Ensuite, nous allons suggérer au Coji de tenir le semi-marathon des Jeux de 2019 à Rodrigues suivant la résolution que nous avons déjà votée en ce sens. De plus, Rodrigues est invitée à être partie prenante de l’organisation technique des prochains JIOI. Notre objectif est d’augmenter le nombre de médailles d’or remportées en 2015. Nous avons déjà discuté de cela en détail au niveau de la préparation, des entraînements et des facilités. Puis, la décision a été prise d’assurer que chaque région dispose des équipements de base pour la pratique de l’athlétisme dans ces conditions adéquates. Enfin, nous avons décidé de maintenir et d’améliorer l’organisation des événements nationaux et internationaux », a élaboré le président de l’AMA.