À 24 heures des débats à l’Assemblée nationale sur les projets de loi pour lutter contre l’Unexplained Illgotten Wealth, les différents Stakeholders mettent au point les derniers détails. Avec le retour en cours de matinée du Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, du sommet du Commonwealth à Malte et de Paris, il faudra s’attendre qu’il soit mis en présence des derniers développements sur les tractations entre les différents partis politiques. De son côté, le leader de l’opposition, Paul Bérenger, prévoit de s’entretenir avec la presse cet après-midi après les délibérations conjointes du Bureau politique et du comité central du MMM au sujet de l’amendement à la Constitution sur la confiscation des Unexplained Illgotten Wealth et The good Governance and Integrity Reporting Bill.
Lors de ces deux jours de débats à l’Assemblée nationale, le porte-parole du PMSD sera le Deputy Speaker, Adrien Duval, soutenu par le ministre Alan Wong. En effet, le nom du Deputy Prime Minister et leader du PMSD, Xavier-Luc Duval, ne figurait pas encore à la mi-journée sur la liste des intervenants pour ces deux textes de loi à l’ordre du jour de ces séances spéciales.
Dans les milieux bien informés à l’hôtel du gouvernement, l’on se dit conscient qu’il faut jouer serré pour faire voter ces deux textes de loi avec une majorité de trois-quarts indistinctement. Le PMSD a réuni ses instances hier après-midi pour passer en revue les derniers développements. « Depuis le début des échanges sur le projet de loi, il y a bon nombre de points qui ont été acceptés, notamment le droit au silence. Certes, ce n’est pas parfait. Mais le projet de loi est acceptable. Nous avons eu des assurances. Nous sommes totalement happy. Nous allons voter les lois », a déclaré ce matin au Mauricien un porte-parole autorisé du PMSD.
À la mi-journée, les premières indications sur la liste des intervenants, soit une quinzaine pour l’amendement à l’article 8 de la Constitution et une trentaine pour The Good Governance and Integrity Reporting Bill, laissaient voir que le Deputy Prime Minister et leader du PMSD n’interviendrait pas lors de ces débats. Le soin a été laissé au Deputy Speaker, Adrien Duval, d’assumer le rôle du porte-parole lors des débats sur The Good Governance and Integrity Reporting Bill, jeudi ; il sera épaulé par le ministre du Service civil, Alain Wong. Adrien Duval prendra la parole après l’intervention du leader de l’opposition.
En attendant, le MMM compte mettre au point sa stratégie lors de la réunion conjointe de cet après-midi du bureau politique et du comité central. Une annonce officielle est prévue après la réunion alors que le Muvman Patrotik d’Alan Ganoo doit également se concerter cet après-midi pour dégager une ligne de conduite sur ces deux textes de loi, encore l’objet de débats extraparlementaires.