ATHLÉTISME 4E MARATHON ORANGE — À qui la victoire demain ?

Le Kenya Hillary Kericho (à gauche), grand vainqueur de l’édition précédente, avait confié qu’il reviendrait cette année défendre son titre au marathon

Les 8es Jeux des îles obligent, les coureurs mauriciens hommes et dames présélectionnés pour courir le marathon à Mahé s’aligneront tous indistinctement au semi-marathon pour garder leur fraîcheur en raison de la proximité de l’échéance seychelloise. « Leur faire courir un marathon à quelques semaines des Jeux des îles pourrait leur poser un problème de récupération », affirme l’entraîneur national de marathon, Rama Ramanah.
Les Mauriciens Judex Durhône, Jean-Luc Vilbrim, Vishal Ittoo et Christophe Maréna prendront donc le départ du semi-marathon tout comme Antoinette Milazar et Laurence Goilot. Cette course ne manquera pas moins d’attraits puisqu’elle devrait réunir un grand nombre de coureurs étrangers ainsi que tous les coureurs de la région océan Indien qui en profiteront pour effectuer une bonne préparation en attendant le 14 août, date à laquelle est prévu le marathon à Mahé, avait-on fait ressortir en avril lors de la présentation de la course à la presse.
Toujours est-il que la course phare, le marathon, retiendra aussi l’attention. Six pays dont le Zimbabwe, la Namibie, Madagascar, le Kenya et le Malawi ont déjà confirmé leur présence en avril.
Huitième à l’arrivée et deuxième Mauricien derrière Judex Durhône (4e) l’an dernier, Nitesh Soodun devrait cette fois faire mieux, sauf surprise. Il avait été crédité de 2h48’36 l’an dernier. Chez les dames, le temps à battre est celui qui fut réalisé par la Sud-Africaine Mpho Mabuza en 2h54’54 en 2009. L’an dernier, Antoinette Milazar, 12e au combiné, s’était imposée en 3h17’19 contre 3h30’59 à la Seychelloise Simone Zapha (14e).
Au total, il y aura environ 200 coureurs hommes et dames confondus, dont plus d’une cinquantaine d’étrangers à courir demain matin sur les routes du nord. Après le départ à Mon-Choisy, ceux engagés au marathon se dirigeront vers Pointe-aux-Cannoniers, Grand-Baie, Pereybère, Bain Bœuf, retour à Mon-Choisy, Trou-aux-Biches, Aquarium, Balaclava et retour à Mon-Choisy (arrivée). La course de semi-marathon débutera également à Mon-Choisy, mais s’arrêtera au même endroit au retour de Bain Bœuf.
Pour rappel, les trois premiers coureurs étrangers hommes et trois premières dames du marathon toucheront des primes de $ 2 000 (≈Rs 60 000), $ 1 500 et $ 1 000 respectivement. Pour les coureurs locaux hommes et dames, les primes varieront de Rs 25 000 à Rs 5 000 pour les cinq premiers de chaque catégorie.
Quant aux trois premiers étrangers hommes et dames du semi-marathon, ils remporteront chacun $ 1 500, $ 1 000 et $ 700. Pour les coureurs locaux hommes et dames, les primes seront de Rs 15 000 à Rs 2 000 pour les six premiers de chaque catégorie.
Les meilleurs coureurs licenciés et non-licenciés (masters) seront aussi récompensés pour la première fois cette année. Les primes varieront de Rs 15 000 à Rs 5 000 pour les trois premiers hommes et trois premières dames au marathon. Par contre, les trois premiers licenciés et non-licenciés du semi-marathon hommes et dames remporteront chacun Rs 8 000, Rs 5 000 et Rs 3 000.