Les athlètes étaient en compétition samedi dernier simultanément aux stades Germain-Comarmond (Bambous) pour les sprinters et Maryse-Justin (Réduit) pour les lanceurs. À l’entame de la période marquant l’entraînement spécifique, quelques performances sont à signaler.
En sprint, Thierrie Ferdinand, retenu pour les mondiaux en salle d’Istanbul (9-11 mars), a été égal à lui-même, crédité de 6”97 au 60 m, la victoire revenant à Richard Dantago du Ciam en 6”91. Ce dernier a aussi remporté le 400 m en 47”69.
Le 60 m dames fut d’abord marqué par un premier faux départ non-rappelé. Il a fallu attendre le 4e départ pour que Mary-Jane Vincent l’emporte en 7”70 contre 7”72 à Stéphanie Guillaume. Cette épreuve vit la disqualification de Bimbo Miel pour cause de faux départ alors que les concurrentes s’étaient élancées pour la troisième fois de suite après un deuxième départ raté dû une défection du pistolet. Vincent sera elle aussi aux mondiaux turcs. Cette compétition était la troisième et dernière organisée pour désigner les deux représentants mauriciens.
Le 800 m était également au programme. Si le Zambien Kombe Savior (Ciam) l’emportait en 1’54”39, le temps de 1’55”86 réalisé par Christopher Collin, 2e à l’arrivée, reste cependant prometteur pour la suite de la saison.
Enfin, au stade Maryse-Justin, c’est Jullian Sévère qui s’est principalement signalé en frôlant déjà son record national cadets au javelot (60,85 m) en atteignant 59,42 m.