Les 2es Championnats d’Afrique cadets d’athlétisme, organisés par l’Association mauricienne d’Athlétisme (AMA), débutent ce jeudi au stade Maryse Justin à Réduit pour prendre fin dimanche prochain avec les différentes finales. Quatre journées de compétition au cours desquelles plus de 300 athlètes – 140 filles et 165 garçons -, Mauriciens et étrangers issus de 23 pays, se disputeront un titre de champion d’Afrique. Quatre jours au cours desquels les Mauriciens tenteront de se hisser à la  hauteur de leurs homologues africains et essayer de faire honneur au pays.
Les chances mauriciennes à ces championnats d’Afrique sont réelles a estimé Georges Vieillesse, l’entraîneur responsable de la sélection nationale composée de 35 athlètes, dont 14 filles. Selon lui, les deux capitaines que sont Bryan Tonta (octathlon) et Séverine Moutia (100m et 200m), aussi bien que Terry Berger (triple saut), ont de grandes chances de remporter une médaille. Et ce, même si la compétition sera de haut niveau avec les grands d’Afrique tel que l’Afrique du Sud, le Kenya et le Nigeria entre autres. La confiance est d’ailleurs de mise comme l’a fait remarquer Bryan Tonta, mardi lors d’un point de presse, au siège de la fédération, à Réduit.
Celui qui défendra les couleurs mauriciennes en octathlon, avec Bryan Untah, s’est dit très heureux et fier d’avoir été sélectionné. « C’est un immense honneur que d’avoir été désigné capitaine de l’équipe masculine. Ma mission est de veiller à ce que tout ce passe bien au sein du groupe. Je me suis bien préparé et mon objectif est de remporter la médaille d’or. J’essayerai aussi d’améliorer le record national. Bryan Untah et moi, nous nous entraînons très dur depuis un long moment. Nous ferons le maximum pour réaliser une bonne prestation et monter sur le podium. Je souhaite que tous les sélectionnés puissent aussi réaliser de bonnes performances », a-t-il avancé.
Selon George Vieillesse, Bryan Tonta a bien travaillé tout comme le reste du groupe. Il est d’ailleurs d’avis que ce dernier est capable de réaliser une très bonne performance et remporter une médaille.  » Bryan Tonta, Sévérine Moutia et Terry Berger, sont nos meilleures chances à ces championnats. Je suis aussi d’avis que les autres ont également les moyens de bien faire et même d’atteindre les finales. Car notre préparation s’est bien déroulée et les athlètes se sont beaucoup investis. De plus, ils savent tous très bien ce que nous attendons d’eux. Nous leur faisons confiance et nous attendons maintenant qu’ils puissent se surpasser. Il faut aussi être réaliste, car la concurrence sera rude face aux Kenyans, les plus redoutés de la compétition », a-t-il fait remarquer.
Présence de Sergei Bubka
George Vieillesse a rappelé que ces 35 athlètes ont eu la chance de profiter de l’expérience d’une équipe d’entraîneurs composée de Marielle Coiffic pour les épreuves de demi-fond, des Rodriguais Azarias Baptiste pour les lancers et Moreno Spéville pour les sauts et de lui-même qui s’est occupé des sprinteurs.  Pour sa part, le président de l’AMA, Vivian Gungaram,  a indiqué que l’objectif des Mauriciens est très simple:  » récolter un maximum de médailles. »
Par ailleurs, les athlètes étrangers arrivent à partir de demain, aussi bien que les membres de la Confédération Africaine d’Athlétisme (CAA). Ils seront logés au Hennessy Park Hotel à Ébène, alors que les officiels techniques seront eux à Voilà Bagatelle. Quant aux athlètes, ils sont hébergés  à Mount View, Belles des Iles, Sikamifer et Euro Vacances. Cela afin de faciliter l’accès au stade Maryse Justin à réduit. Soulignons que l’Ukrainien Sergueï Bubka, ancien champion du monde et recordman du saut à la perche, est, lui, attendu pour mercredi.
Josiane Boullé, présidente du comité organisateur de ces 2es Championnats d’Afrique Cadets (COCAD), s’attend à une forte présence de supporters dans les gradins pendant ces quatre jours de compétition. « Il faut venir encourager en grand nombre nos jeunes, qui vont défendre et porter haut les couleurs de l’équipe de Maurice à ces championats. Je tiens à remercier nos sponsors à savoir Bega, ENL Group, CIM Finance et Nestlé entre autres, qui contribuent à l’accompagnement de nos athlètes et pour que ces Championnats d’Afrique soient un succès », fait-elle ressortir.
Exposition sur les pays participants
Josiane Boullé a rappelé que le public aura l’occasion d’assister à une exposition avec pour thème, « un collège-un pays » réalisée par les étudiants issus de 26 collèges de l’île. 42 équipes avaient été constituées avec trois élèves par équipe. Certains collèges ont même eu la possibilité des deux équipes à l’issue d’un tirage au sort.  Cette exposition se tiendra pendant toute la compétition à l’Université de Maurice et au Mauritius Institute of Education, à Réduit. Selon Josiane Boullé, cette activité extra-scolaire a pour but de permettre aux jeunes écoliers de se fraterniser et de découvrir les différents pays d’Afrique. « Les participants ont eu à faire un exposé sur un pays africain qui participe à ces championnats. De ce fait, cela leur donnera l’occasion de s’épanouir davantage et d’accroitre leur connaissance. Cela,  dans une ambiance de camaraderie »,  a-t-elle conclu.
Soulignons qu’un concours est aussi organisé à travers cette exposition et que le collège vainqueur se verra offrir comme prix trois billets d’avion Maurice-Rodrigues ou Rodrigues-Maurice, tout frais payé, car quatre collèges de Rodrigues ont aussi pris part à ce concours, à savoir Grande Montagne, Terre Rouge, Le Chou et Maréchal. A noter que c’est un jury qui sera appelé à juger le travail effectué par les 42 équipes en compétition.