Jérôme Caprice poursuit son retour vers le haut niveau. Le marcheur mauricien s’est aligné samedi dernier à une course de 20 km marche sur route lors du Challenge mondial de l’IAAF à Dudince en Slovaquie. Il y a terminé 24e dans le temps de 1h38’07, son meilleur temps personnel, mais loin du podium conquis par l’Anglais Tom Bosworth, l’Italien Matteo Giupponi et le Suédois Ato Ibanez, crédités respectivement de 1h20’41, 1h20’52 et 1h20’54.
La course avait réuni 38 concurrents au départ, dont dix ont abandonné et été trois disqualifiés. Jérôme Caprice a précédé à l’arrivée le Hollandais Rob Tersteeg, dernier concurrent à avoir terminé en 1h41’37. Mais cette course s’inscrivait plutôt comme une séance longue en rythme avec un temps limite de 1h40 que comme un véritable test, avait prévu son coach Hervé Davaux. Le marcheur se dit quand même satisfait de sa performance.
« C’est mon record personnel, car je réalise une performance meilleure qu’à Nice en 2013 (1h39’17) en quelques semaines d’entraînement seulement », indique-t-il. « Nous étions 38 au départ, dont cinq Africans, soit deux Sud-Africains, deux Ghanéens et moi-même. Je termine 26e et 2e Africain. C’est plutôt bon signe pour la Coupe du monde en Italie (mai) et les Championnats d’Afrique en juin 2016 en Afrique du Sud. »
Son coach se veut lui plus optimiste et serein pour la suite de la saison. « Nous avons enfin repris le rythme des compétitions et le premier 20 km de l’année est passé. L’objectif que nous avions fixé (1h40) est largement réalisé (1h38 — 865 points à la table hongroise) et ce, malgré une préparation très réduite », analyse Hervé Davaux.
Il souligne que la performance de Jérôme Caprice constitue sa meilleure marque depuis les Jeux de la Francophonie à Nice en 2013 et qu’elle n’a été réalisée que sur « des qualités d’endurance », ce qui le laisse serein pour la suite de la saison. « Nous sommes maintenant partis pour réaliser une saison progressive avec l’objectif de bien figurer lors des Championnats d’Afrique en juin prochain. » Il note également que Caprice termine 2e Africain, « en sachant que le premier réalise une performance qui sera à la portée de Jérôme d’ici à juin (1h30 — 1000pts à la table hongroise). »
Le marcheur devrait effectuer sa prochaine course en avril au meeting de Podebrady, toujours sur 20 km, en quête d’une séance spécifique en 1h35 avant de partir en mai à la Coupe du Monde en Italie pour concourir sur la même distance, mais avec cette fois un objectif chronométrique de 1h32. « La Coupe du Monde devrait lui permettre de reprendre totalement confiance après cet arrêt de près d’une année et demie lié à sa blessure », estime le coach. Une demande d’inscription aura déjà été effectuée en ce sens à travers l’Association mauricienne d’athlétisme. Après quoi, Jérôme Caprice devrait se retrouver en action aux Championnats d’Afrique prévus du 22 au 26 juin à Durban avec un objectif supérieur : terminer en 1h30.
Hervé Davaux exprime pour terminer le souhait qu’après ce bon début de saison et ce retour vers le haut niveau, le marcheur pourrait bientôt bénéficier d’une bourse de haut niveau à travers sa fédération, comme cela avait été le cas avant sa blessure, « car une bourse est une motivation supplémentaire pour un athlète avec un objectif mondial. »