L’Association mauricienne d’athlétisme avait mis les petits plats dans les grands ce week-end à l’occasion du Meeting International des épreuves combinées et individuelles à Réduit. Concurremment à cet événement se jouaient en toile de fond la qualification pour les prochains championnats d’Afrique (22-26 juin) à Durban ainsi que quelques duels entre athlètes de la région et d’autres au niveau national.
Au lancer du marteau féminin, c’est la Réunionnaise Murielle Maniéca qui s’est démarquée des autres avec un jet de 52,12 m. Sa compatriote Audrey Eléléara (48,80 m) et la Mauricienne Astridge Samoisy (46,97 m) ont complété le podium. Dans l’épreuve masculine, Nicholas Li Yun Fong s’est surpassé pour réaliser 59,53 m, soit 3 cm de plus que les minima des prochains championnats d’Afrique. Il a donc validé son billet.
Lors du volet international et profitant d’une bonne opposition, Joanilla Janvier s’est classée 3e de l’épreuve reine en 11″93 (minima 11″94) mais avec vent favorable de +2,3 m/s. On ne sait pas encore si la Flacquoise est qualifiée pour Durban. Dans l’épreuve internationale du 400 m dames, on note qu’Aurélie Alcindor n’est pas passée loin de la qualification, terminant 5e en 55″45 (minima 54″74).
Ailleurs, les athlètes ont quand même dans l’ensemble profité du plateau pour s’améliorer. Si Jonathan Permal a largement validé sa place pour Durban tant au 100 m (10″42) qu’au 200 (20″95) (minima : 10″44 et 21″24), il devra toutefois redoubler d’efforts au 200 m pour décrocher le précieux sésame des JO de Rio (minima 20″50). Idem pour Mohammad Dookun au 800 m, où il reste toujours en quête d’une qualification pour Durban (minima 1’47″30), bien qu’il ait couru le 1500 m en 3’46″22 (minima 3’39″00) dimanche.
Ces deux athlètes se rendront du reste le 23 courant au 6e Meeting international de La Réunion à St Denis avec le sprinter du Lesotho du Centre internatinal d’athletisme de Maurice Mosito Lehata pour une nouvelle tentative.