La meilleure référence nationale du marathon détenue depuis le 9 juillet 1995 par Ajay Chuttoo ne tient plus. Elle est tombée dimanche matin et appartient désormais au Mauricien David Carver, auteur d’un chrono de 2h21’12 au Marathon de Paris. Le coureur a même terminé sa course en 26e position sur un champ de 54 000 coureurs professionnels et amateurs.
Ancien spécialiste du demi-fond, David Carver avait quitté Maurice il y a de cela une dizaine d’années, alors âgé de 17 ans, pour poursuivre ses études en Australie. Mais l’adolescent qu’il était est aujourd’hui devenu un homme et s’est transformé avec succès en coureur de grand fond. Durant ses premières années d’études en Australie, il avait fait parler de lui dans des compétitions régionales. Après ce fut le black-out, études obligent, jusqu’à dimanche dernier.
Il devient avec Jean-Luc Vilbrim les seuls à avoir couru le marathon en moins de 2h25 depuis 1995. Vilbrim avait survolé la même course parisienne l’an dernier entre les Champs Élysées et le Bois de Boulogne en 2h24’09, puis 2h25’39 à Glasgow lors des Jeux du Commonwealth. À moins de quatre mois des Jeux des îles (1er-9 août), le marathon mauricien ne pouvait se porter mieux.
Dimanche, la victoire est revenue au Kenyan Mark Korir en 2h05’48 devant son compatriote Luka Kanda, crédité de 2h07’18, alors que l’Éthiopien Seboka Tola a complété le podium en 2h07’31. Le premier français Abdellatif Meftah est 11e en 2h11’12.