ATHLÉTISME — PRÉPARATION JIOI 2019 : Premier regroupement en décembre à Rodrigues

La grosse majorité des 77 présélectionnés seront présents, à l'exception de ceux se trouvant à l'étranger

L'Association mauricienne d'Athlétisme (AMA), fidèle à ses habitudes, a pris les devants dans sa quête à réaliser une bonne performance et récolter surtout une belle moisson de médailles lors des 10e Jeux des îles de l'océan Indien qu'organiseront Maurice en 2019. La commission technique nationale et les entraîneurs des différentes spécialités sont déjà à pied d'œuvre, d'où l'officialisation d'une présélection de 77 athlètes. La préparation démarre à la mi-septembre et un premier grand rassemblement est prévu à Rodrigues en décembre. Seuls ceux se trouvant en France et aux États-Unis ne seront pas présents à cette première séance commune de travail.
Ils seront finalement 77 et non 75 présélectionnés, encadrés de 29 entraîneurs, s'embarquant dans cette aventure menant aux troisièmes Jeux des îles qu'organiseront le pays après les Jeux de 1985 et ceux de 2003. Ces athlètes entameront leur préparation à la mi-septembre avec leurs groupes respectifs, parmi lesquels on retrouve quelques Rodriguais. Ceux restés au pays poursuivront leur préparation au stade Camp du Roi sous la direction d'un groupe d'entraîneur composé, entre autres, de Daniel André et d'Azarias Baptiste. C'est à Rodrigues que l'AMA a choisi de lancer officiellement sa campagne menant aux JIOI 2019 avec l'organisation de son tout premier grand rassemblement, programmé pour la période de décembre. Après l'organisation de la toute première assemblée générale annuelle dans l'île l'année dernière, l'AMA a décidé de faire, une fois de plus, confiance à Rodrigues.

La présélection expliquée

Pour le responsable de la commission technique nationale et également responsable des lancers, Joël Sévère, le travail menant à la mise en place de cette présélection a débuté depuis les VIIIes Jeux de la Francophonie, tenus pendant la deuxième quinzaine de juillet à Abidjan en Côte d'Ivoire. Après des discussions et analyses avec Khemraz Naiko, aussi bien qu'avec le président de l'AMA, Vivian Gungaram, Joël Sévère a déposé, samedi dernier au stade Maryse Justin à Réduit, une liste de présélectionnés devant les entraîneurs retenus pour travailler jusqu'aux JIOI. Cela après que ces derniers aient eux-mêmes travaillé sur des potentiels présélectionnés en se basant sur la liste de minima qui leur avait été précédemment soumise par la fédération. « Il y a eu des questions lors de la séance de travail de samedi dernier. Les entraîneurs ont voulu savoir pourquoi certains athlètes avaient été présélectionnés et non pas d'autres », a-t-il fait remarqué.
Ce que Joël Sévère a surtout voulu faire comprendre, c'est que la présélection a pris en compte les athlètes qui ont été actifs et surtout performants lors de la saison écoulée. « Il faut bien comprendre que les athlètes qui ont participé à la saison 2016, mais pas à celle de 2017, n'ont pas été pris en considération. Si ces mêmes athlètes sont actifs et performants lors des compétitions prévues pour la prochaine saison, et ce, jusqu'à avril prochain, bien évidemment qu'ils seront appelés en présélection », a-t-il ajouté. Une requête a aussi été adressée à la commission technique afin de permettre aux athlètes actuellement adeptes du trail d'être pris en compte.
Malheureusement, a expliqué Joël Sévère, les trailers devront d'abord être licenciés à la fédération. Ils devront ensuite participer aux compétitions sur piste ou sur route et réalisés des résultats significatives selon les minima fixés pour pouvoir aspirer à une place en présélection. « Dans ce cas précis, il y a cinq voire six coureurs, qui n'ont pas été retenus et le premier nom qui me vient à l'esprit est Xavier Verny, lequel était, dans le passé, actif sur 5 000 et 10 000m. Si ce dernier, aussi bien que les autres concernés, fait ce qu'il faut et s'ils se retrouvent au fur et à mesure que se déroule la saison, c'est sûr qu'ils pourront aspirer à une place en présélection », a indiqué le responsable de la commission technique national.

Des cadets et
minimes intégrés

Ce dernier a ajouté qu'après discussions avec les entraîneurs présents, il a été décidé d'élargir la présélection avec l'intégration du Rodriguais Brice Pierre Louis et de Jean-Daniel Maurice, entre autres, mais également de certains cadets à l'image des sprinteurs Jérémie Lararaudeuse, ou encore le jeune minime Alvin Rughoodass, lequel a établi un nouveau record national de la catégorie au 60m (7:18), dimanche dernier, lors des Championnats nationaux des moins de 16 ans. Des 77 athlètes retenus, on retrouve des habitués tels que Bernard Baptiste (poids), Nicolas Li Yun Fong (marteau), Mohamad Dookun (1500m) et autres Jonathan Drack (triple saut) chez les hommes, alors que chez les dames, les Jessika Rosun (javelot), Joanilla Janvier (100m), Aurélie Alcindor (200m et 400m) et Antoinette Milazar (semi-marathon) seront toujours présentes.
Soulignons qu'il a aussi été indiqué aux entraîneurs, lors de la réunion de samedi dernier que, vu que l'AMA sera l'organisatrice de ces compétitions en athlétisme, Maurice aura droit à trois participants par épreuves aux JIOI. « Nous avons toutefois bien fait comprendre aux entraîneurs que ceux retenus dans la sélection finale seront ceux qui auront réalisé les minima imposés par l'organisation », a-t-il fait ressortir. L'AMA a aussi pris la décision de nommer deux anciens athlètes pour agir comme team managers de la sélection d'athlétisme à ces 10es JIOI, nommément l'ancien décathlonien Guillaume Thierry et ancienne sprinteuse Gilliane Edwards chez les hommes et dames respectivement.

Hors texte –

Il faudra aussi compter avec eux

Cinq athlètes en préparation à l'étranger

Ils sont cinq athlètes à poursuivre leur préparation à l'étranger dans le cadre des Jeux de 2019. Ces derniers sont Jean Yan Degrace en Suisse, Orwin Emilien aux États-Unis, Jonathan Drack et Prisca Manikion en France, Jérôme Caprice en Irlande. Si certains ont émigré vers ces pays, en revanche, d'autres, à l'image d'Orwin Emilien et de Prisca Manikion, profitent tout simplement d'une bourse. Au niveau de Rodrigues, les Claudia Bernard, Amélie Anthony, Anne Loa Léopold, Liliane Potiron, Antoinette Milazar et Astridge Samoisy sont celles qui s'entraînent toujours dans l'île sous la supervision d'un panel d'entraîneurs composé, entre autres, de Daniel André et d'Azarias Baptiste. Les hommes s'entraînant aussi au pays sont Sténio Noël, Dezardin Prosper, Alexandre Gentil et Jamesson Marianne. En revanche, les Bernard Baptiste, Widley Ravane, Brice Pierre Louis, Véronique Raboude et Julianne Clair s'entraînent, eux, à Maurice.


Les présélectionnés
Hommes
Sprint/haies (minima)
100m (10:84)
Jean Ian Degrace (10:37), Jonathan Bardottier (10:51), Jean Daniel Lozereau (10:65), Kirsty  Dorasami (10:92), Andy Théophile (cadet, 11:06), Alvin   Rughoodass (minime, 11:18) , Jordan Christophe (junior, 11:23) et Brian Police (junior, 11:17)
200m (22:04)
Jonathan Bardottier (21.29), Jean Daniel Lozereau (22.08), Andy   Théophile (cadet, 22.49), Jordan Christophe (junior, 22.67), Brian Police (junior, 22.82)
400m (49:24) 
Orwin Emilien (46:03), Sébastien Clarisse (49:12), Elliote Lagaillard (49:68)  Brian Police (junior, 49:82) et Yash Aubeeluck (49:93)  
110m haies (15:04)                              
Jérémie Lararaudeuse et Naadir Toraub (cadets, 14:66)                      
400m haies (55:24)                           
Brian Police (junior, 54:71) et Geremy Pierrus (cadet, 54:98) 
       
Demi-fond, fond et marche
800m (1.55:00)
Ashley Pitchia (1.54:02), Samuel Veilleuse (1.57:90), Yaaseen Kahaar (1.58:65) et Jamesson Mariane de Rodrigues (1.58)
1500m (3.58:00)
Mohammad Dookun (3.47:77), Ashley Pitchia (4.01:9), Samuel Veilleuse (4.02:04), Christophe Mootoosamy (4.08:3), Yaaseen Kahaar (4.07:39), Gopalen Ramasawmy (junior) (4.10:91) et Pritiviraj Jhugursing (4.12:36)
3000m steeple (9.30:00)
Gopalen Ramasawmy (junior) (10.29:48) et Jean-Daniel Maurice (10.37:22)
5000m (14.52:00)
Pritiviraj Jhugursing (15.54:9), Dhavind Custnea (junior) (15.55:3), Christophe Mootoosamy (16.00:3) et Dylan Constance (16.38:0)
10 000m (31.30:00)
Christophe Mootoosamy (33.21:17), Pritiviraj Jhugursing (34.17:5)
Kevin Narain (34.21:2) et Dylan Constance (35.42:7)
Semi-marathon (ouvert)
Jean-Luc Vilbrim (1h11.20), Pritiviraj Jhugursing (1h14.15), Dhavind Custnea (junior) (1h15.24) et Kevin Narain (1h17.55)
Marche (ouvert)
Jérôme Caprice, Hughes Philibert (junior) (58.42:30), Olivier Bussac (60.02:23) et Christophe Berry (64.05:17)
Lancers (minima)
Poids (13m70)
Bernard Baptiste (17m62)
Marteau (48m)
Jean Yan Carré (56m) et Nicolas Li Yun Fong (55m71)
Disque (45m)
Christopher Sophie (50m15), Sténio Noël (Rodrigues) (39m11) et Adel Matoka (junior) (43m44)
Longueur (7m25)
Jordan Cupidon (7m18), Thierry Nadal (cadet, 7m04) et Brice Pierre Louis (6m92)
Triple saut (15m10)
Jonathan Drack (16m97), Terry Berger (junior, 15m16) et Alexandre Gentil (junior, 15m52)
Hauteur (2m05)
Ezekiel Appadoo (junior, 2m00), Fabrice Fajah (2m00), Widley Ravanne (1m95) et Dezardin Prosper (cadet, 1m95)
Perche (4m00)
Fabrice Fajah (4m40)
Décathlon
Fabrice Rajah
Dames
Sprint/haies (minima)
100m (12:24)
Joanilla Janvier (11:87), Emilie Agathina (12:21), Anne Loa Léopold cadette de Rodrigues (12:33), Sévérine Moutia (junior, 12:34) et Amélie Anthony de Rodrigues (12:45)
200m (25:74)
Aurélie Alcindor (25:25), Sévérine Moutia (junior, 25:26), Anne Loa Léopold cadette de Rodrigues (25:35), Lidzy Bayaram (25:53) et Emilie Agathina (26:04)
400m (57:25)
Aurélie Alcindor (57:18), Lidzy Bayaram (58:41), Véronique Raboude (59:46), Rachel Michel (60:11) et  Angelica Natchoo (cadette, 60:56)
800m (2.18:00)
Angelica Natchoo (cadette, 2.31:58)
100m haies (15:04)
Claudia Bernard junior de Rodrigues (15:8)
400m haies (63:24)
Rachel Michel (66:78)
5000m (18.17:00)
Antoinette Milazar (19.26:68)
Prisca Manikion
3000m steeple (ouvert)
Rachel Michel
Semi-marathon (ouvert)
Antoinette Milazar de Rodrigues (1h28.30)
Marche (ouvert)
Nathalia Saminadas (32.40:00), Joëlle Cotte (31.41:54) et Shirley Larose (35.48:94) et Tatania Brunette (minime)
Lancers
Poids (12m00)
Bernadette Perrine (11m50) et Brinda Beauyeux (10m61)
Disque (38m00)
Brinda Beauyeux (32m27)
Javelot (44m00)
Jessika Rosun (51m28), Vanessa Colin (49m53) et Bernadette Perrine (44m36)
Marteau (42m00)
Julianne Claire junior de Rodrigues (48m13), Astridge Samoisy de Rodrigues (46m47) et Olivia Maljean (45m04)
Longueur (5m75)
Lilianne Potiron junior de Rodrigues (5m35) et Anne Loa Léopold cadette de Rodrigues (5m21)
Triple saut (11m80)
Lilianne Potiron junior de Rodrigues (12m34) et Anaëlle Alfred (11m19)
Hauteur (1m60)
Claudia Bernard junior de Rodrigues (1m65)
Perche (3m00)
Christina Ratna (Junior, 2m90)
Heptathlon
Claudia Bernard junior de Rodrigues

Les entraîneurs
Sprint/haies: Stephan Buckland, Eric Milazar, Georges Viellesse, Hervé Seerungun, Jasbeer Ellybux, Karl Paul, Nanda Chinapyel, Berty Juckreelall , Giovannie Devalet, Daniel André (Rodrigues) et Enrico Louis (Rodrigues)
Demi-fond: Frankie Lebon, Jean Noel LIsette (Rodrigues), Kervin Polyxène, Mike Félicité, Brigitte Ecumoire, Nicole Carpouron et Marielle Coiffic
Lancers: Joël Sévère, Jacques Ramtanon, Margaret Félicité, Jean Marie Samoisy (Rodrigues), Azarias Baptiste (Rodrigues)
Sauts: Moreno Spéville (Rodrigues), Giovannie Lindor, Udylen Veerasamy , Khemraz Naiko, Yougendranath Oree
Epreuve combinées: Oleksandr Nevskyi